lundi, octobre 25, 2021

Les nouvelles ambitions de Chelsea

Les Montpelliéraines vont affronter Chelsea en quart de finale de la Ligue des Champions. Les championnes d’Angleterre en titre joueront pour la première fois à ce stade de la compétition. Mais elles ont les armes pour continuer un parcours européen déjà brillant cette année.

Si Chelsea présente de nouvelles ambitions cette année, c’est avant tout grâce à leur joli parcours en Ligue des Champions. Les Anglaises ont démarré leur campagne européenne face au Bayern Munich (Allemagne) le 4 octobre dernier. Un choc face à un « géant » européen, quart de finaliste la saison précédente. Les Londoniennes ouvrent cependant la marque dès la 10è minute et vont tenir cet avantage jusqu’au bout de la manche aller. Lors du retour se disputant en Bavière, le club londonien va tenir bon.

Mieux même, il marque le premier but du match à l’heure de jeu et les deux réalisations allemandes dans le dernier quart d’heure ne suffiront pas. Chelsea passe ce tour qui s’annonçait redoutable et ce match sert de déclic pour les joueuses. « Nous avons envoyé un signal fort aux autres équipes » reconnait le staff du club. Il faut donc compter sur les Londoniennes dans cette Ligue des Champions 2017-2018. Le tour suivant va encore le démontrer. En huitième, les Anglaises affrontent Rosengård. Un club qui vient de finir second du championnat suédois et qui peut compter sur le talent d’Anja Mittag, devenue la première joueuse à inscrire 50 buts en Ligue des Champions féminine après avoir marqué lors des huitièmes.

DSC_6447-Recovered
Ji So-Yun transperce la défense lors du huitième de finale aller. © Jérôme Flury

A nouveau la tâche s’annonce ardue, mais les Blues vont balayer cet obstacle de manière encore plus impressionnante. Le match aller se joue de nouveau dans la banlieue londonienne. Et 1 et 2 et 3-0 pour Chelsea qui n’a pas fait dans le détail pour prendre un avantage conséquent avant de s’envoler pour la Suède. Encore plus fort, les Anglaises vont s’imposer 1-0 lors du match retour pour obtenir brillamment leur première qualification pour les quarts de finale ! Montpellier se présente désormais sur leur route mais Chelsea peut prétendre à une place dans le dernier carré. Ce quart de finale constitue une belle affiche !

Un effectif solide

Sur le papier ensuite, l’effectif n’a rien à envier aux plus grosses cylindrées européennes. Du poste de gardienne occupé par Hedvig Lindahl, internationale suédoise, jusqu’à la pointe de l’attaque où s’illustre notamment la Suissesse Ramona Bachmann, les rangs sont bien garnis.
En défense on retrouve par exemple l’internationale norvégienne Maria Thorisdottir, recrutée l’été passé. Celle-ci est accompagnée de trois internationales anglaises, Hannah Blundell, Gilly Flaherty et Claire Rafferty. Enfin c’est encore une internationale, suédoise cette fois, Magdalena Eriksson, qui complète cette défense qui n’a encaissé que 2 buts lors de leur parcours européen jusqu’ici.

Le milieu de terrain est lui aussi composé d’une majorité d’internationales. Parmi lesquelles on retrouve notamment Drew Spence, Millie Bright, Katie Chapman et Karen Carney, respectivement 2, 18, 94 et… 133 sélections en équipe d’Angleterre ! Ainsi à l’image de l’OL en France, Chelsea compte dans ses rangs une bonne partie des joueuses composant la sélection nationale. La numéro 10, la Coréenne Ji So-Yun est une joueuse talentueuse et dotée du sens du but. Enfin, le club londonien peut aussi compter sur le talent de Maren Mjelde, plus de 120 sélections en équipe de Norvège, pour densifier son milieu de terrain. Chelsea est une équipe bien organisée et qui peut rapidement aller vers l’avant. La qualité est présente à toutes les lignes.

DSC_6424
© Jérôme Flury

Le quart de finale

Enfin en attaque, outre Bachmann qui avait fait tant de mal aux bleues lors du dernier Euro, on trouve des ailières talentueuses et rapides comme les anglaises Gemma Davison et l’internationale américaine Crystal Dunn. Devant les Londoniennes disposent d’une buteuse expérimentée en la personne d’Eniola Aluko, plus de 100 sélections et 33 buts en équipe d’Angleterre. Mais surtout Chelsea peut compter sur une excellente finisseuse, Francesca Kirby ! L’Anglaise de 24 ans (en photo ci-dessous) a marqué 18 buts en 25 apparitions avec Chelsea et est leur meilleure buteuse dans cette campagne européenne (2 buts).

Pour la première fois cette saison, Chelsea aura l’avantage de recevoir au retour. Quasi-intraitables pour le moment à la maison, que ce soit en Ligue des Champions ou en championnat, elles risquent d’être difficiles à prendre. Pour Montpellier, il faudra donc espérer sortir un très grand match dès la manche aller pour espérer conserver toutes ses chances de voir le dernier carré.


Jérôme FLURY

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P