Équipe de France, Actualités D1

Abily, Thomis, Petit et Boulleau raccrochent les crampons

Camille Abily, Elodie Thomis, Corine Petit, Laure Boulleau… quatre internationales françaises qui auront participé aux plus belles campagnes de nos Bleues foulent une dernière fois les pelouses avec des crampons jeudi 31 mai 2018. Une page se tourne, mais nous ne les oublierons pas.

L’équipe de France féminine est de plus en plus suivie depuis quelques années. Et l’un des matchs qui a révélé les Bleues auprès du grand public fut sans doute le quart de finale de Coupe du Monde 2011 face à l’Angleterre. Menées, revenues au score à la toute fin du temps réglementaire, et victorieuses aux tirs aux buts, les filles qui composent ce groupe tricolore ont déjà cette volonté de gagner qui les caractérise. Le grand public découvre alors ce groupe attachant de joueuses de football parmi lesquelles Laure Boulleau, Camille Abily, Elodie Thomis ou encore Corine Franco (désormais Petit).

Le football féminin sort de l’ombre

Ces joueuses ont un rêve commun : remporter une médaille sous ce maillot frappé du coq. Elles en sont proches en 2011 mais finissent à la 4e position. Même résultat en 2012 aux Jeux Olympiques. Ces deux performances sont toutefois les meilleures réalisées par l’équipe de France, et ces 4 joueuses citées plus haut font partie de l’aventure. Les chevauchées des latérales Laure et Corine, les passes et coups de pied arrêtés frappés par Camille, les dribbles et accélérations d’Elodie… Quelques années plus tard, les 4 joueuses ne sont plus toutes des titulaires indiscutables en bleu (et c’est bien normal) mais elles auront marqué la sélection. Elles ont contribué à faire découvrir le football féminin auprès du public français grâce à leurs performances.

Des Lyonnaises collectionneuses de trophées

A côté de l’équipe de France, Abily, Thomis et Corine Petit se sont aussi faites un nom grâce à la myriade de titres décrochés par l’Olympique Lyonnais. En tout, ce sont  7 Coupes de France et 11 Championnats de France à l’actif de Camille Abily sous le maillot lyonnais (6 coupes et 10 championnats pour Corine Petit). Sans oublier évidemment la Ligue des Champions; les trois Lyonnaises l’ont remportée 5 fois. Camille Abily est aussi la joueuse ayant le plus évolué et ayant marqué le plus de buts pour un seul club dans cette compétition. Tout un symbole, c’est également elle qui marque le dernier but en finale la semaine passée. Camille laissera une empreinte indélébile sur la plus prestigieuse des compétitions européennes et cela n’est peut être pas terminé (elle pourrait se lancer dans une carrière d’entraîneuse). Mais Elodie et Corine également ont fait partie de cette équipe en or. Elodie a disputé plus de 270 matchs sous le maillot de l’OL pour 107 buts et Corine Petit a aussi porté plus de 210 fois le maillot de l’OL. Des légendes.

Laure Boulleau, fidèle à la capitale

Et des légendes, on en trouve aussi à Paris. Laure Boulleau, présente au club depuis 2005 et ayant joué 225 matchs avec le Paris Saint-Germain en est une. Alors bien sûr, la latérale n’a pas connu la même carrière et la même réussite, privée bien souvent de titre par le rival rhodanien. En tout, elle a fini 6 fois vice-championne de France et son PSG s’est incliné à 3 reprises en finale coupe de France. Elle a tout de même remporté cette dernière compétition en 2010 mais l’essentiel n’est pas là : sa longévité dans le paysage du football féminin, sa fidélité à son club de cœur et sa volonté de toujours aller de l’avant sont à saluer. Laure Boulleau est une bout-en-train, une de ces filles qui font du bien au collectif.

Indiscutable au PSG, elle n’était plus appelée en équipe de France depuis sa blessure et l’émergence de nouvelles latérales françaises. Mais on se souvient de sa fougue et de son envie lors de ses 65 matchs en bleu et de ses airs de guitare lors des rassemblements. Elle quitte le PSG après l’avoir conduit une nouvelle fois à la deuxième place en championnat et en finale de coupe de France. Elle manquera au club de la capitale qui évoluera l’an prochain en Ligue des Champions. Cependant elle l’assure : c’est « le bon moment » et elle a la tête pleine de projets.

Une finale chargée d’émotion

Toutes ces joueuses et amies se retirent ce jeudi soir des terrains de football. Certains yeux seront sans doute humides, quoi qu’il en soit, nous ne les oublierons pas. Le foot féminin en France peut leur dire merci. Alors que la coupe du monde U20 se déroulera en Bretagne cet été, parrainée par Camille Abily et que le mondial arrive en France l’an prochain, le football féminin continue à gagner en popularité. Et s’il en est là où il est aujourd’hui c’est en partie grâce à ces 4 grandes joueuses. Le championnat de France perd 4 étoiles.

Jérôme Flury
Photo © Fédération française de football

4 commentaires

  1. […] le pays sans avoir réussi à s’imposer dans le Rhône. Abily, Petit et Thomis ont pris leur retraite. Jessica Houara d’Hommeaux a décidé d’arrêter après plusieurs blessures. Kenza […]

  2. […] n’a que 32 ans. Laure Boulleau a pourtant décidé d’arrêter sa carrière le 30 mai 2018, après avoir remporté la coupe de France avec son club de toujours, le Paris Saint-Germain. […]

  3. […] Soubeyrand (198). Avec sa retraite internationale, c’était une joueuse de plus parmi la belle génération française des dernières années qui partait. Elle était de toutes les campagnes depuis 2005 et a notamment […]

  4. […] Soubeyrand (198). Avec sa retraite internationale, c’était une joueuse de plus parmi la belle génération française des dernières années qui partait. Elle était de toutes les campagnes depuis 2005 et a notamment […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P