dimanche, octobre 17, 2021

Mercato : Lille et Soyaux pour rester dans l’élite

Cette année plus que jamais, les mouvements de joueuses sont nombreux en D1 féminine. Certains clubs ont réellement agité le marché des transferts et se sont remodelés. Et les entraineurs aussi ont bougé. À Lille et à Soyaux, l’objectif sera de faire aussi bien que l’an passé… voire mieux.

Changement d’entraîneur au LOSC

Lille est un club qui vit des saisons complexes ces dernières années. Nouveau repreneur, projet compliqué avec la section masculine, problèmes financiers … Et changements d’entraineurs. Christophe Galtier semble désormais installé avec l’équipe masculine. Chez les filles, c’est Dominique Carlier qui va tenter de développer l’équipe.

Le LOSC féminin est une jeune section pleine d’ambition. Si les huit départs n’ont été compensés que par quatre arrivées, l’équipe reste solide. Carla Polito, après un mondial U20 qui va sans doute lui laisser un goût amer, rejoint le milieu de terrain de Lille. Tout comme Lina Boussaha, encore plus jeune (19 ans), qui est prêtée par le PSG. Morgane Nicoli est elle prêtée par Montpellier et joue en défense. Enfin, après une demi-saison plutôt réussie du côté de Soyaux avec 4 buts en 10 matchs, Danielle Tolmais arrive dans le Nord. Pour réaliser une saison pleine cette fois.

Bilan : Un mercato sans immenses bouleversements, mis à part pour le poste d’entraîneur. Si la méthode Carlier fonctionne à Lille, alors l’équipe devrait pouvoir se maintenir comme la saison passée.

MERCATO LOSC

Soyaux recrute en Europe

L’ASJ Soyaux ne fait peut-être pas non plus partie des favoris du championnat. Mais l’équipe charentaise, qui a terminé a une belle 5è place l’an passé, n’est pas en reste au niveau du mercato. Aux huit départs ont répondu six arrivées.

Danielle Tolmais quitte le club six mois après son arrivée. Elle aura inscrit 4 buts en 10 rencontres de D1. Léonie Fleury quitte elle aussi l’attaque de Soyaux et s’en va renforcer Rodez.

L’attaquante Sarah Cambot, qui n’a pas manqué une rencontre de D1 ces deux dernières saisons avec les Girondines, arrive en renfort, tout comme la buteuse Lucie Pingeon en provenance de Saint-Etienne. La jeune Angéline Da Costa complète le milieu de terrain des Charentaises, tandis que l’ex-Marseillaise Hawa Cissoko rejoint la défense de Soyaux. Cette dernière retrouvera son ancienne coéquipière Anaïs M’Bassidje qui évolue également en défense. Enfin, Aina Torres, milieu de terrain de 26 ans, sort de trois saisons pleines en première division espagnole.

Bilan : Soyaux fait partie des huits clubs de D1 qui n’ont pas hésité à recruter hors de nos frontières. La preuve que le championnat Français attire. Et si le club de Charente a perdu plusieurs joueuses, il s’est également renforcé. Motivées, les joueuses de Soyaux ont une carte à jouer cette saison.

MERCATO Soyaux

Jérôme Flury

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P