vendredi, septembre 17, 2021

Nadia Nadim, une joueuse au destin hors du commun

L’internationale danoise Nadia Nadim vient de s’engager avec le Paris Saint Germain pour une durée de six mois. Mais pour la nouvelle numéro 10 du club de la capitale, jouer au football n’a pas toujours été une évidence… Avant de devenir une sportive réputée, Nadim a dû fuir son pays, l’Afghanistan.

Milieu de terrain offensive, arrivée libre après une année passée sous les couleurs de Manchester City, Nadia Nadim est une recrue intéressante pour le Paris Saint-Germain. La joueuse de 30 ans a déjà disputé 85 matchs pour le Danemark, inscrivant 29 buts. Pourtant, Nadia Nadim n’est pas née au Danemark, et si elle joue pour cette sélection, c’est un peu un hasard. Comme sa rencontre avec le football d’ailleurs.

Née en Afghanistan, Nadia Nadim n’a jamais pu s’essayer au football étant enfant et ce même si son père voulait lui transmettre son amour du ballon rond. Dans ce pays, ce sport est purement et simplement interdit aux femmes. Mais la vie de la jeune Afghane est bouleversée en 1996. Les Talibans arrivent au pouvoir et le père de Nadia, alors âgée d’à peine 9 ans, est enlevé et ne reparait plus. La mère de Nadia fuit alors le pays avec ses cinq filles. Passées par le Pakistan et l’Italie, les femmes se retrouvent au Danemark…alors qu’elles pensaient arriver à Londres !

« Au début c’était un jeu, un moment de détente pour s’évader. Je le vois toujours ainsi. Le football reste un jeu. C’est essentiel à mes yeux. »

-Nadia Nadim, sur le site Fifa.com

Les femmes se retrouvent dans un camp de réfugiés. Nadia se prend de passion pour le football. Et ne va plus lâcher le ballon rond. Aujourd’hui Nadia Nadim est une vraie star au Danemark. Comme sa soeur Dania, qui est sept fois championne du Danemark de boxe. Nadia est pour sa part la première joueuse d’origine étrangère a avoir évolué pour la sélection nationale. Avec succès.

Elle a déjà battu l’équipe de France et joué avec Amandine Henry

Nadia Nadim est devenue l’une des joueuses clés de la sélection danoise et est entrée en jeu un certain 22 juillet 2013, dans un quart de finale qui opposait son pays à la France des Necib, Soubeyrand et Georges. Ce jour là, contre toute attente et malgré 31 tirs français, c’est le Danemark qui se qualifie aux tirs aux buts. Et qui échouera de peu en demi-finale contre la Norvège.

Quatre ans plus tard, le Danemark créé la sensation de l’Euro 2017 en éliminant l’Allemagne en quart de finale grâce notamment à un but… de Nadia Nadim. La star inscrit également son tir au but lors de la qualification du Danemark en demies contre l’Autriche, et ouvre le score en finale face aux Pays-Bas, hôte de la compétition. Le meilleur résultat de l’histoire du Danemark.

A côté de ses études de médecine, la sportive d’origine afghane a également réalisé une belle carrière en club. Elle a ainsi évolué sous les couleurs des Danoises du Fortuna Hjørring, mais également aux Etats-Unis pour les Portland Thorns, au sein de laquelle elle côtoie Amandine Henry entre juillet et octobre 2017. Nadia Nadim enchaîne ensuite sur un an en Angleterre avec le Manchester City WFC. Elle est arrivée au PSG libre de tout contrat et pourra rapidement montrer son talent, numéro 10 floqué dans le dos.

Jérôme Flury

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P