L'actu Ligue des champions, Présentation

Ligue des Champions : tirage périlleux pour les clubs français

Le 29 avril dernier, Wolfsburg battait Chelsea 2-0 en demi-finale retour de la Champion’s League et accédait à la finale. Aujourd’hui ces deux clubs se retrouvent opposés au Paris Saint-Germain et à l’Olympique Lyonnais…dès les quarts de finale.

L’Olympique Lyonnais face à Wolfsburg. C’est tout simplement l’affiche de la dernière finale qui est proposée cette année au stade des quarts de finale. Lyon recevra le club allemand le 20 ou le 21 mars et le retour aura lieu la semaine suivante. Les deux clubs se sont déjà retrouvés en finale en 2013, 2016 et 2018. Le club rhodanien avait éliminé Wolfsburg en quarts en 2017 : la confrontation avait été serrée, mais Lyon était passé, 2-1 au cumulé. Ce quart de finale est bien évidemment le plus attendu par les observateurs.

Pour le Paris Saint-Germain non plus, se qualifier ne sera pas une mince affaire. Opposées aux Anglaises de Chelsea, en progression depuis deux saisons, les Parisiennes vont devoir s’accrocher. L’an passé Chelsea n’avait pas eu de problème à éliminer Montpellier au même stade, signant la meilleure performance de leur histoire. Et Chelsea espère passer à nouveau ce tour cette année, grâce notamment à leur attaquante Fran Kirby, récemment élue 14e au ballon d’or (seule joueuse évoluant en Angleterre dans le tableau). Ni Paris, ni Chelsea n’ont jamais été éliminé au stade des quarts de finale en coupe d’Europe. Le PSG, qui vient de recruter Nadia Nadim, espère accéder aux demi-finales… où il retrouverait le vainqueur de Lyon-Wolfsburg.

Un nouveau finaliste cette année

Dans les autres quarts de finale, plusieurs équipes peuvent espérer signer les meilleurs résultats de leur histoire en Ligue des Champions. Le Slavia Prague, rescapé de la phase de qualification, recevra le Bayern Munich. Aucune des deux équipes n’est jamais parvenue en demi-finale. Le Slavia Prague avait terminé vice-champion de République Tchèque et était l’an passé, éliminé en 16e de finale par Wolfsburg. Le Bayern s’inclinant au même stade face à Chelsea. Difficile de pronostiquer l’équipe qui saura gagner sa place dans le dernier carré, mais le résultat sera dans tous les cas historique.

Dans l’autre demi-finale, Barcelone part en revanche légèrement favori face au LSK Kvinner. Écarté par Manchester City en huitièmes de ligue des champions la saison passée, le quintuple champion de Norvège en titre est novice à ce stade de l’épreuve continentale. Le contraire du Barca de Kheira Hamraoui et Lieke Martens, 11e du ballon d’or, qui est déjà parvenu jusqu’en demi-finale de Ligue des champions en 2017.

Mais dans cette partie de tableau, peu importe l’affiche de la demi-finale, ni Barcelone, ni le Bayern, ni le Slavia Prague, ni Lillestrom LSK Kvinner n’ont jamais participé à une finale de Ligue des Champions. La grande finale, prévue le 18 mai 2019, au Ferencváros Stadium de Budapest s’annonce déjà inédite…

Jérôme Flury

2 commentaires

  1. […] entré face à Montpellier hier soir au stade Jean Bouin. Les Parisiennes, toujours en course en Ligue des Champions et en Coupe de France, ont scoré dès la 23e seconde sur une magnifique frappe de Shuang Wang. […]

  2. […] ligue des champions, la victoire en championnat est toujours possible, tandis qu’elles seront confrontées à Chelsea prochainement au niveau […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P