lundi, octobre 25, 2021

D1 (J18) : Deux 0-0 et des scores fleuves

Nouvelle journée et nouvelle victoire lyonnaise. Sans oublier la démonstration montpelliéraine ainsi que Rodez et Lille qui arrachent un point… Le sprint final est lancé !

Lyon : un appétit d’ogre avant la Ligue des championnes

À seulement quatre jours d’un quart de finale décisif contre Wolfsburg en Ligue des Champions, l’OL a balayé Bordeaux 7-1, avec des doublés de Van de Sanden et Hegerberg, ainsi que des buts de Le Sommer, Buchanan et Marozsan. Viviane Asseyi a inscrit son 11e but de la saison et sauvé l’honneur des Bordelaises qui n’ont rien pu faire cet après midi. Lyon était trop fort et a désormais un objectif en tête, s’imposer mercredi…Bordeaux, à égalité en points avec Montpellier, reste néanmoins sur le podium parce qu’elles ont remporté le match aller.

Montpellier n’a pas fait de cadeau à Metz

Les Messines ne sont pas encore maintenues, mais elles ne sont pas parvenues à prendre de points face à Montpellier, qui a frappé fort ce samedi. Une éclatante victoire 7-0, ponctuée de buts de Cayman, Jakobsson, Le Bihan, Torrent, Gauvin, et Dekker. Six buteuses différentes pour un collectif bien huilé qui recolle au nombre de points avec Bordeaux, et peut espérer retrouver la 3e place malgré les travers du début du championnat. Metz en revanche voit ses poursuivants légèrement recoller.

La remontada lilloise face à Guingamp

C’est un résultat spectaculaire ! 3-3 entre le 7e et le 11e. Un résultat qui n’arrange pas beaucoup les deux équipes, bien que Lille revienne à 4 points de Metz, premier non relégable. Mais Bretonnes et Nordistes ont tout fait pour repartir avec ce point. Au doublé de Fleury a répondu le doublé de Diaz et c’est un but de Boussaha dans les derniers instants qui permet aux Lilloises de ne pas s’incliner à domicile et de stopper une série de défaite qui était très inquiétante en championnat. Qualifiée pour la finale de Coupe de France, Lille doit encore se sauver en D1.

Soyaux tient en échec le Paris FC

Si ce point est intéressant pour Soyaux dans sa lutte pour le maintien, il n’arrange surtout pas les Parisiennes qui semblent définitivement larguées dans la course au podium. Sandrine Soubeyrand est d’ailleurs apparue bien amère après le match. Déçue de l’investissement et du jeu proposé par son effectif, qu’elle trouve peu satisfaisants comparés aux entraînements, la coach du Paris FC a semblé très dépitée.

« On se bagarre pour rien du tout, on se bagarre pour la 5e place. »

Sandrine Soubeyrand, coach du Paris FC

Au cours d’un bras de fer équilibré, le Paris FC – Soyaux d’aujourd’hui fait partie des rares clean sheets où l’on a pas vu le temps passer. Système en 4-2-3-1 et une animation offensive forte des deux côtés. Il y a eu quelques frappes intéressantes du côté de Soyaux, dont une barre transversale, tandis que le Paris FC n’aura su qu’accumuler les tirs non cadrés.

Rodez accroche Fleury pour s’accrocher en D1

Enfin le FC Fleury n’a pas non plus réussi à faire la différence face à la lanterne rouge, Rodez, qui empoche son 10e point de la saison. Insuffisant pour gagner une place, mais il y a encore de l’espoir. Fleury reste de son côté en milieu de tableau.

Les Parisiennes l’emportent in extremis

C’est une solide équipe dijonnaise qui a accueilli le Paris Saint-Germain en cette 18e journée. La formation de Dijon traduisait la bonne préparation de cette rencontre de haut-niveau également, malheureusement, comme souvent dans ce genre de matchs, la défense fut excellente, l’animation offensive bien menée, mais les concrétisations n’étaient pas au rendez-vous. Dijon n’aura cadré aucun tir, même les coups francs.

Leur solidité défensive aura permis de maintenir le nul… jusqu’à cette magnifique frappe d’Aminata Diallo à la 88e minute. Elle est suivie 4 minutes après de Sandy Baltimore pour confirmer la victoire parisienne et la poursuite de la course à la 1e place.

Jérôme Flury et Elodie Lemaire

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P