Équipe de France, Amical, Les notes

France – Danemark : les notes !

Les Bleues ont livré une belle prestation contre le Danemark (victoire 4-0) à moins de 60 jours du mondial. Voici les notes des Français avec une moyenne d’équipe de 6,5.

Les « anciennes » en ont encore sous le pied

5,5 pour Majri, Thiney et Le Sommer. Ces trois stars de l’équipe de France très appréciées seront sans nul doute à la coupe du monde. Mais face au Danemark, elles nous ont un peu laissé sur notre faim. Comme si elles avaient moins besoin de convaincre Corinne Diacre. Eugénie Le Sommer a bien réalisé une ou deux frappes et une jolie tête, mais n’a pas été aussi décisive que Gauvin. Gaëthane Thiney a manqué quelques passes et n’a pas réussi à accélérer le jeu comme l’ont fait ses partenaires au milieu, même si elle a fait les efforts, notamment sur le pressing. Enfin, Amel Majri est capable de mieux. Offensivement d’abord, ou le jeu de l’équipe de France a plutôt basculé à droite, grâce à la vitesse de Cascarino mais également l’apport de Torrent. Et derrière également ou Griedge M’Bock a du souvent venir couvrir le couloir un peu déserté par la latérale lyonnaise (que l’on sait pourtant si talentueuse).
Ce 5,5 n’est pas une mauvaise note : c’est simplement que ces trois joueuses peuvent être plus décisives.

Une défense axiale solide

Sarah Bouhaddi n’a pas eu à faire grand chose dans cette rencontre mais a sorti les arrêts qu’il fallait et a rassuré sa défense sur les coups de pieds arrêtés adverses. Il faut encore qu’elle surveille ses relances parfois hasardeuses. Mais si la gardienne des Bleues, qui a porté le brassard après la sortie d’Henry, n’a pas eu beaucoup de travail, c’est grâce à la complémentarité du duo M’Bock Bathy – Tounkara. La première a rarement été prise en défaut et marque le troisième but de la rencontre, tandis que la deuxième a livré un match admirable, commettant peu d’erreurs, couvrant parfaitement sa zone et récupérant de nombreux ballons. Wendie Renard était restée sur le banc, mais la France n’a pas encaissé de but. Ce qui donne un 7 aux deux défenseures centrales.

Le milieu a du répondant

Les joueuses danoises ont d’entrée de jeu imposé une belle confrontation physique. Le milieu de terrain a été le centre d’une belle bataille. Et face aux coéquipières de Pernille Harder, deuxième au dernier ballon d’or, les Françaises ont passé le test. Si Corinne Diacre cherchait encore ses milieux de terrains, elle sans doute convaincue désormais par l’option Charlotte Bilbaut. Souvent dans les bons coups, la joueuse du Paris FC a récupéré plusieurs ballons et a joué assez proprement. Quand à Amandine Henry, c’est encore mieux. Dans le bon tempo, la capitaine a montré la voie, orientant sans cesse le jeu vers l’avant. Sa frappe à la 55e touche le montant, mais Griedge M’Bock Bathy marque sur cette action.

Cascarino – Gauvin, en route vers le mondial

La ligne d’attaque des Bleues comptera sans doute Le Sommer cet été. Et dans l’axe, cela devrait être Valérie Gauvin. Elle a la confiance de Corinne Diacre, et même si elle a encore manqué des occasions dans ce match, elle a inscrit un nouveau but. Agressive mais dans le bon sens du terme, souvent bien placée, Valérie Gauvin a livré un match plus que correct, en cadrant plusieurs tentatives, de la tête et du pied. Elle est récompensée par un but à la 66e mais doit encore se montrer plus réaliste face aux cages.

Enfin, Delphine Cascarino est la nouvelle star de cette sélection. Montant en puissance depuis quelques rencontres, elle a signé une superbe prestation, ponctuée de deux beaux buts et d’une autre frappe cadrée qui a inquiété la gardienne danoise. Après son tir repoussé face au Japon lors du dernier match, la voilà récompensée. Elle obtient la meilleure note, ayant complètement pris le match à son avantage.

3 commentaires

  1. […] Retrouvez les notes des joueuses en cliquant sur ce lien : Les notes ! […]

  2. […] début de rencontre équilibré, l’éclair est venu du côté droit et de Delphine Cascarino, dans une forme étincelante en ce moment. Grâce à un superbe contrôle, la jeune française arrive dans la surface et provoque avant de […]

  3. […] début de rencontre équilibré, l’éclair est venu du côté droit et de Delphine Cascarino, dans une forme étincelante en ce moment. Grâce à un superbe contrôle, la jeune française arrive dans la surface et provoque avant de […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P