D2 féminine

D2 féminine : Bataille pour la promotion, Reims valide son billet pour la D1

Le Stade de Reims est d’ores et déjà assuré d’évoluer en première division la saison prochaine. Ailleurs, la lutte fait rage pour la montée entre deux autres grands noms du football français : L’OM et Saint-Étienne. Le dénouement est proche.

Superbe saison des rémoises qui remontent symboliquement en D1 l’année où la coupe du monde de football passe en France et notamment dans la ville du Grand Est. Reims faisait partie des 16 équipes fondatrices de la D1 en 1974. Le club a quitté le monde du football après une liquidation judiciaire en 1992 et la section féminine n’a été recréée qu’en 2014. Cinq fois championnes de France dans les premières années, Reims avait quitté la D1 en 1989. Trente ans après les voilà de retour. Les deux sections, masculines et féminines, font à nouveau partie de l’élite du football français !

Avec une seule défaite cette saison et un goal-average de +54 après 20 rencontres, Reims a écrasé le groupe A de D2. Mélissa Gomes, la meilleure buteuse du championnat avec 14 buts, et Chloé Pierel, sur le podium avec dix réalisations, sont les principales artisanes du succès rémois. Reims a pris la tête du classement dès la 4e journée pour ne plus la quitter.

Saint Étienne et Marseille au coude-à-coude

Dans le groupe B, deux équipes se disputent encore la place de champion de D2. Si Yzeure a occupé un temps la place du leader, le duel de la fin de saison se résume entre Saint-Etienne et Marseille, deux équipes qui étaient il n’y a pas si longtemps encore en D1. Qui va y faire son retour ? L’OM a l’avantage, comptant un point d’avance sur son poursuivant (51 contre 50) et recevant à la dernière journée. Cependant, les Marseillaises devront battre deux équipes bien classées, Albi (5e) et Ambilly (4e) tandis que Saint-Etienne rencontrera Vendenheim (7e) pour finir sa saison à Montauban (8e). La lutte est très serrée mais les deux clubs ont grandement dominé le championnat, ne concédant que 3 défaites pour l’OM et 2 pour l’ASSE (qui a en revanche lâché des points sur plusieurs matchs nuls).

Calendrier des deux équipes :

Journée 25:
ASPTT Albi – Olympique de Marseille
AS Saint-Etienne – Vendenheim

Journée 26:
Montauban FCTG – AS Saint Etienne
Olympique de Marseille – Ambilly

Jérôme Flury
Photo © Club de Reims

2 commentaires

  1. […] pour le maintien revêt de réels enjeux. De plus, avec l’arrivée en D1 de promus ambitieux, dont des sections féminines de clubs disposant déjà d’excellentes structures, la concurrence s’annonce de plus en plus […]

  2. […] montée était acquise depuis quelques semaines déjà. Trente ans après leur dernier passage dans l’élite, les Rémoises font leur retour […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P