dimanche, octobre 17, 2021

Les Pays-Bas poursuivent leur marche en avant

Le choc opposant Canada et Pays-Bas a tourné à l’avantage des championnes d’Europe. Qui se posent un peu plus comme un outsider sur lequel compter cet été !

Dans les rue de Reims, il était impossible de les manquer. A chaque coin de rue, sur les terrasses, devant la cathédrale… Les supporters néerlandais étaient venus en nombre. Une marée orange qui a recouvert le stade Auguste-Delaune, encourageant son équipe avec vigueur.

Le match Canada – Pays-Bas était une belle affiche. Elle aurait pu basculer dès les premiers instants! Alors que de nombreux supporters n’étaient pas encore parvenus à franchir les portes du stade, un penalty est en effet sifflé pour les Canadiennes. Christine Sinclair, décidée, pose son ballon. Mais après consultation de la VAR, le penalty est annulé. Petit à petit, ce sont alors les Pays-Bas qui dictent la cadence de la rencontre. Les championnes d’Europe ont la maîtrise du ballon, même si les occasions les plus nettes sont à mettre à l’actif de l’équipe canadienne. A la pause, le score est encore vierge, mais la première période n’a pas pour autant été ennuyeuse.

Ce sont les Pays-Bas qui ouvrent la marque dix minutes après le début de la seconde période. Une réalisation d’Annouk Dekker, qui a sauté plus haut que tout le monde sur un coup franc dangereux. Ce qui aura eu le mérite de piquer au vif les Canadiennes, qui réagissent rapidement. Et l’étincelle vient logiquement de Christine Sinclair, la superstar qui égalise à la 60e, six minutes après l’ouverture du score. C’est Lawrence, qui a réalisé un match formidable, qui signe la passe décisive.

Lieke Martens, très en vue encore une fois pour les Pays-Bas
©Jérôme Flury

Mais c’est dans ces moments que les grandes équipes se révèlent et les Pays-Bas décident alors, avec l’appui de leur public, de donner un coup d’accélérateur qui s’avère décisif. Beerensteyn marque à un quart d’heure de la fin et donne un avantage décisif aux championnes d’Europe. Une grande partie des 19 277 spectateurs est tout sourire.

Les deux équipes sont qualifiées, mais malgré une possession plus importante et des occasions finalement plus nombreuses du côté du Canada, les meilleures l’ont emporté. Premières du groupe, les Néerlandaises feront face au Japon tandis que le Canada devra affronter une Suède en forme.

Joli duel entre deux des buteuses du jour
©Jérôme Flury

La chronique de Jérôme #11
Etudiant en journalisme et passionné de football féminin depuis 2011, je vais suivre ce mondial du début à la fin avec attention. Et avec vous !

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P