mardi, octobre 26, 2021

Un vent de fraîcheur

Ce deuxième huitième de finale promettait un spectacle alléchant, entre une Norvège en reconstruction après un Euro manqué et qui s’était montrée solide en phase de groupe et une Australie au contraire favorite mais qui avait du écarter quelques doutes après la défaite introductive face à l’Italie.

La logique n’a finalement pas été respectée et l’un des outsiders a chuté. Mais le match ne peut pas se résumer à l’élimination de l’Australie et à la qualification pour les quarts d’une deuxième équipe européenne après l’Allemagne. En effet, les deux équipes ont proposé un grand spectacle, et ne sont pas parvenues à se départager, même au terme de 120 minutes. Kellond à la 83e avait répondu à l’ouverture du score d’Herlovsen à la 31e. Un nul logique au final tant les deux sélections auront donné. 27 tirs côté norvégien, 19 côté australien. Deux penaltys refusés à l’Australie après consultation de la VAR. Un poteau et une transversale qui privent la Norvège de prendre un avantage définitif. Et beaucoup de suspense.

Ce qui fut incroyable avec cette rencontre c’est l’envie qu’on montré les deux équipes. Certes, le jeu n’a pas été parfait, il y a eu de nombreuses erreurs, beaucoup d’interceptions (21 pour l’Australie !) et un taux de tirs cadrés faible (30% pour la Norvège et 21% pour l’Australie). Mais les deux sélections ont tout donné et auraient toute deux méritées d’accéder au tour suivant. La « loterie » des tirs aux buts aura livré son verdict, incontestable, avec cette qualification de la Norvège. Mais simplement bravo et merci aux 22 joueuses de cette folle soirée.

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P