D2 féminine, Résumé

Bienvenues en D2

Six équipes dont Toulouse et Saint-Denis, toutes deux 10e de D2, ont triomphé des barrages et évolueront en deuxième division la saison prochaine. Pour les six autres, il faudra repartir une saison supplémentaire dans l’échelon inférieur.

Toulouse, l’ancien multi champion de France a battu Strasbourg 7-0, tandis que le Racing Club Saint Denis écartait Valence 4-0. Solide. Les deux clubs se sont sortis des barrages et décrochent leur maintien après une saison compliquée qui les aura vu finir 10e de leur groupe de D2.

Solide, Amiens aussi l’a été au retour, s’imposant 5-0 contre l’AS Lattes. Les Amiénoises seront sans doute à suivre dans la D2 édition 2019-2020. Une autre section féminine d’un club pro est passée sans trop de difficultés : Nice. Victorieuses deux fois (1-0) de l’AS Châtenoy-le-Royal, les Niçoises ne trouveront pas les Marseillaises sur leur route en D2 l’an prochain puisque ces dernières ont été promues en D1.

Des sections féminines de clubs pros

Un autre club très ambitieux a frappé fort. Nantes, qui bat Le Mans 3-0 sur l’ensemble des deux matchs, tenait vraiment à monter. Le club est ambitieux et les recrues arrivent déjà pour consolider l’effectif avant la saison prochaine, qui sera la première de l’histoire du club à ce niveau.

Enfin, le quatrième club promu en D2 est Bergerac-Périgord, qui a pris le meilleur sur Lorient grâce à une superbe victoire 3-0 à domicile à l’aller. Un beau résultat et une belle récompense : l’antichambre de l’élite les attend désormais.

Les résultats complets du deuxième tour de barrage pour la D2 :

AS Lattes – Amiens SC : 1-0 (0-5) 
Toulouse FC – Strasbourg RCSA : 7-0 (3-1) 
FC Lorient – Bergerac Périgord FC : 1-1 (0-3) 
FC Nantes – Le Mans FC : 1-0 (2-0) 
AS Châtenoy le Royal – OGC Nice : 0-1 (0-1) 
RC Saint-Denis – O. Valence : 4-0 (2-3)

Photo © Arnaud Duret / FC Nantes

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P