Équipe de France, Mondial 2019, Analyse

Pourquoi le parcours des Bleues est une très bonne nouvelle

L’équipe de France n’est pas allée au bout de ce qui devait être « son » mondial. Mais son parcours a été suivi par des millions de personnes et le football féminin ne peut que sortir gagnant de ce mois de compétition et de passions.

La France termine loin des places d’honneurs au terme de cette coupe du monde 2019. Toutefois, si sur le plan sportif le bilan reste mitigé, hors de la pelouse, le tournoi a été un grand succès pour les Bleues. Les joueuses ont bénéficié d’une audience inégalée au cours de leurs matchs. Les records de téléspectateurs ont été largement battus. La Fifa annonce que la barre du milliard a été franchie sur l’ensemble de la compétition. Soit une belle progression depuis l’édition 2015 qui avait rassemblé 850 millions devant leur écran.

Les Françaises ont largement bénéficié du dispositif mis en place par TF1. Elles ont même fait mieux que ce qu’attendait la chaîne, en battant tres largement les records d’audience du football féminin dans le pays. Lors du quart de finale perdu face aux Etats-Unis, plus d’un téléspectateurs sur deux (51% de la part d’audience) était devant le match. Et chaque match des Bleues a attiré un grand public. C’est le cas aussi du match d’ouverture, regardé par 11 millions de téléspectateurs. Une première rencontre bien maîtrisée qui a du convaincre le public.

La Coupe du monde est une réussite pour le pays hôte en termes d’organisation. Tout s’est bien déroulé et le succès populaire s’est aussi retrouvé dans les stades, qui n’ont certes pas tous affiché plein. En effet les taux de remplissage sont tout à fait honnêtes : 74,57 %, dont 24 matches à guichets fermés. Une « grande fierté » aux yeux de Noël Le Graët. Plus d’un million de personnes ont pris place en tribune durant le tournoi. Et les Françaises ont toujours évolué devant des stades combles et comblés.

Jeunes joueuses très prometteuses

Sur le plan sportif, certes, l’objectif n’est pas atteint. En revanche, le parcours a été correct, et les Françaises ont finalement été arrêtées par plus fortes qu’elles. Des Américaines que personne n’a su renverser, et que les Bleues ont eu le malheur de croiser tôt sur leur route vers un nouveau sacre. Au final les Bleues ont tenu leur rang. Certes, les victoires face à la Norvège, au Nigéria et au Brésil furent difficiles à obtenir. Mais ces matchs ont bien été gagnés. Et le parcours des Françaises a déclenché une vraie ferveur, qui aura des conséquences durables. Il est difficile de reprocher aux Bleues d’avoir perdu 2-1 face aux numéros 1 mondiales. Ce n’est pas un échec.

Par ailleurs, le parcours est une belle nouvelle car il confirme l’immense potentiel des Françaises. Marion Torrent, bien que prise à défaut lors des matchs à élimination directe, a montré beaucoup de belles choses en phase de groupe. Delphine Cascarino qui a peu joué, reste une immense pépite. Kadidiatou Diani a affiché sa puissance face aux Etats-Unis. Griedge M’Bock a réalisé un tournoi costaud. Toutes ces joueuses sont jeunes. La génération qui arrive, avec Grace Geyoro, Marie-Antoinette Katoto, Emelyne Laurent ou Selma Bacha pourra aussi apporter quelque chose à cette équipe de France dont aucune des cadres n’a annoncé prendre sa retraite internationale. Cette équipe reviendra, encore plus forte.

Finalement l’équipe de France n’a pas gagné. Mais leur parcours a fait rêver et d’une manière ou d’une autre, des millions de Français et de Françaises ont suivi les performances des Bleues. Amandine Henry et ses partenaires ont déclenché de multiples passions. Le nombre de licenciées devrait rapidement et fortement augmenter. Pour toutes ces raisons, le parcours des Bleues est une très bonne nouvelle. Et il est loin d’être terminé.

Jérôme Flury

3 commentaires

  1. […] vaut donc 18 centimes. Mais bon, pas de regret. Je garderai longtemps mon album souvenir de ce merveilleux mois de compétition en France. Complet ou non. Et puis qui sait, peut-être qu’à la prochaine coupe du monde, les vendeurs […]

  2. […] Chez Les Filles aussi aiment le foot, nous avons également profité de cette année exceptionnelle, pour assister à quelques rencontres incroyables comme le 13-0 phénoménal réalisé par les États-Unis en phase de groupe. Ce qui ne nous a pas empêché non plus de suivre la reprise de l’entraînement d’un petit club amateur en Normandie. Ou de poser nos questions à Oriane Jean-François, titrée avec l’équipe de France à l’Euro des moins de 19 ans cet été. Certes, nous aurions rêvé d’un titre de notre équipe de France cette année. Mais cette coupe du monde est loin d’être un échec. […]

  3. […] Chez Les Filles aussi aiment le foot, nous avons également profité de cette année exceptionnelle, pour assister à quelques rencontres incroyables comme le 13-0 phénoménal réalisé par les États-Unis en phase de groupe. Ce qui ne nous a pas empêché non plus de suivre la reprise de l’entraînement d’un petit club amateur en Normandie. Ou de poser nos questions à Oriane Jean-François, titrée avec l’équipe de France à l’Euro des moins de 19 ans cet été. Certes, nous aurions rêvé d’un titre de notre équipe de France cette année. Mais cette coupe du monde est loin d’être un échec. […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P