Équipe de France, Mondial 2019, La joueuse

Wendie Renard meilleure buteuse des Bleues au mondial

Wendie Renard est l’une des plus grandes satisfaction du mondial côté français. Patronne incontestée de la défense et impressionnante par sa taille, elle s’est offert le luxe de terminer meilleure buteuse des Bleues. Respect.

Il y a quelques années encore, le brassard ne quittait pas son bras. Désormais vice-capitaine, derrière Amandine Henry, Wendie Renard est une pièce incontournable du collectif français. Celle qui aura 29 ans le 20 juillet est le pilier de la défense des Bleues depuis plusieurs saisons. Immuable dans l’équipe, elle dégage une sérénité à toute épreuve et une rage de vaincre importante. Wendie Renard a débuté en mars 2011 en sélection et s’est imposée rapidement. Elle a rappelé pourquoi au cours de ce mondial 2019 en France.

Wendie Renard est ainsi élué joueuse du match d’ouverture vendredi 7 juin après sa prestation face à la Corée du Sud. Un trophée individuel loin d’être symbolique, qui témoigne de sa bonne entrée dans le tournoi. Wendie Renard a déjà connu des déceptions. Il y a quatre ans, elle était capitaine de l’équipe éliminée en quarts de finale aux tirs aux buts par l’Allemagne. Quatrième tireuse, Wendie Renard ne s’était pas manquée. Mais cela n’avait pas suffit. Alors lorsque le deuxième match pour la France dans ce mondial 2019 débute, Wendie Renard déborde à nouveau de l’envie de bien faire. Pourtant le roc va commettre une erreur et marquer un but… Contre son camp.

« Je vais passer dans le zapping, mais je m’en fous »

Wendie Renard après son but contre son camp durant la victoire face à la Norvège le 12 juin.

Déridée uniquement grâce au but d’Eugénie Le Sommer qui offre la victoire à la France, Wendie Renard se tourne alors vers le troisième match. Et va à nouveau jouer un rôle majeur dans un match compliqué contre le Nigéria. Elle se retrouve en mesure d’ouvrir le score pour son équipe, en tirant un penalty à un quart d’heure de la fin. Elle a la balle de la qualification définitive au bout du pied, mais sa tentative termine sur le poteau. Pourtant, l’arbitre demande à ce que le tir soit retiré. Wendie Renard puise alors dans ses ressources mentales. Et marque le seul but du match. Elle peut serrer le poing.

Une belle moyenne de buts

5 matchs durant le mondial 2019. 4 buts et 1 passe décisive. Des statistiques d’attaquantes ou de milieu offensif. Pourtant, Wendie Renard, numéro 3 floqué dans le dos, évolue bien en défense centrale. Contre les Etats-Unis en quart de finale, c’est bien encore elle qui sonne la révolte et réduit la marque à quelques minutes du terme de la rencontre. Etant l’une des joueuses les plus dangereuses de la tête, elle a su faire de son physique (1,87 m) son atout principal et a perfectionné sa technique. Recherchée sur la plupart des coups de pieds arrêtés – qui est l’une des plus grandes armes de la France – Wendie Renard a un nombre de buts impressionnant sous la tunique bleue. 24 en 114 sélections. Ce qui la place dans le top 10 de l’histoire des meilleures buteuses de la sélection, le tout avec un ratio de buts par match (0,21) supérieur à une joueuse comme Camille Abily.

La charismatique tour de contrôle française a une très grande expérience. Et un parcours de vie très fort, alors qu’elle a quitté son île Martiniquaise encore enfant, après le décès de son père. La seule joueuse a avoir remporté tous les titres nationaux de l’Olympique Lyonnais, dont elle est toujours la capitaine, elle est aussi celle qui a disputé le plus de matchs dans l’histoire du club. Un club qu’elle a rejoint il y a treize ans. Avec la réussite que tout le monde connait désormais. Il ne lui manque qu’un titre majeur avec l’équipe de France. Alors que la défenseure approche de la trentaine, les possibilités risquent d’être de moins en moins importantes. Souhaitons-lui de triompher avec l’Euro dans deux ans !

Jérôme Flury
Photo : Anne-Sophie Lecouflet

4 commentaires

  1. […] de voir la taulière s’éloigner des Bleues, surtout après une année où elle a été très solide mentalement en équipe de France. Élue joueuse du match d’ouverture face à la Corée du Sud au cours duquel elle inscrit un […]

  2. […] la She Believes Cup en mars, édition remportée par les Anglaises. Et qui aurait pu prédire que Wendie Renard terminerait meilleure buteuse de l’équipe de France à la Coupe du monde ? Des résultats étonnants, il y en a eu au […]

  3. […] Bleues et décisive. Si les Bleues pêchent souvent par manque d’efficacité et que parfois c’est une défenseure qui se montre la plus réaliste, force est de constater que de beaux noms constituent l’attaque […]

  4. […] de voir la taulière s’éloigner des Bleues, surtout après une année où elle a été très solide mentalement en équipe de France. Élue joueuse du match d’ouverture face à la Corée du Sud au cours duquel elle inscrit un […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P