Ligue des Champions, Présentation

Ligue des Championnes : le tableau des seizièmes de finale est connu

L’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain héritent respectivement de Riazan et de Braga. Le choc des seizièmes de finale opposera Barcelone et la Juventus.

Parmi les surprises de la phase de poules qui s’est déroulée ces derniers jours, l’élimination du représentant norvégien. Le LSK Kvinner, quart de finaliste la saison passée, ne s’est pas qualifiée pour les seizièmes, perdant face à Anderlecht. Une désillusion pour le club Norvégien. D’autres têtes de série, comme l’Olimpia Cluj, l’Apollon LFC ou le SFK 2000 Sarajevo sont également restés à quai.

Braga pour le Paris Saint-Germain

Il faudra aborder l’adversaire Braga avec beaucoup d’humilité. Certes ce club portugais est inexpérimenté sur le plan continental, mais il a terminé premier de son groupe de qualification alors qu’il faisait partie du chapeau 3 lors du tirage du tour de qualification. Les joueuses de Braga ont effectué de belles performances dans leur groupe 7 en battant 2-0 le club de Sturm, 8-0 le RFS (Rīgas Futbola skola) et surtout 1-0 le club chypriote de l’Apollon, tête de série du groupe. Soit trois victoires en trois matchs, sans encaisser de buts. Les Portugaises devront toutefois réaliser un exploit monumental pour ne pas craquer face à l’armada Parisienne.

Riazan VDV pour l’Olympique Lyonnais

Le multiple champion en titre, qui s’avance comme le nouveau favori à la victoire finale, se rendra en Russie pour défier le Riazan VDV. Un tirage plutôt solide pour l’OL puisque le club était directement qualifié pour les seizièmes sans passer par les qualifications. Selon le coefficient UEFA, Riazan était ainsi le 20e club parmi ceux sur la ligne de départ (l’OL étant numéro 1 devant Wolfsburg et le PSG).

L’Olympique Lyonnais ne devrait tout de même pas rencontrer trop de difficultés face à cette équipe qui rencontre des difficultés dans son championnat national face au CSKA, au Lokomotiv ou encore à Kubanochka. L’équipe ne finira vraisemblablement pas sur le podium cette saison en Russie et abandonne son titre au CSKA, chez qui il s’est notamment incliné 4-0.

Une affiche Juventus-Barcelone

Les seize équipes les mieux classées au coefficient Uefa étaient tête de séries lors du tirage et pouvaient tomber sur une des dix équipes sorties de la phase de groupe ou une des six équipes qualifiées d’office mais non tête de séries. Ce dernier cas de figure est donc arrivé pour l’OL qui affrontera Riazan, mais aussi pour Manchester City, qui se rendra en Suisse pour affronter Lugano ou pour le Bayern Munich, opposé aux Suédoises de Göteborg.

Le plus gros match de ces seizièmes reste cependant sans doute Juventus contre Barcelone. Le football féminin se développant rapidement dans ces deux pays, dont les sélections ont réalisé de beaux parcours cet été au mondial, l’affiche promet d’être intéressante. Pour rappel, Barcelone, finaliste de la dernière Ligue des Championnes, est vice-champion d’Espagne, tandis que la Juventus est championne d’Italie en titre. Qui va passer ?

A noter également que pour son retour en coupe d’Europe, Arsenal, champion d’Angleterre, devra faire face à la Fiorentina, vice-champion d’Italie.

Le tirage complet :
Juventus (ITA) – Barcelone (ESP)
Hibernian (ECO) – Slavia Prague (RTC)
Spartak Subotica (SER) – Atlético de Madrid (ESP)
Braga (POR) – Paris Saint-Germain
Vllaznia Shkodër (ALB) – Fortuna Hjorring (DAN)
Chertanovo (RUS) – Glasgow City (ECO)
Riazan VDV (RUS) – Lyon
Arsenal (ANG) – Fiorentina (ITA)
Göteborg (SUE) – Bayern Munich (ALL)
St. Pölten (AUT) – Twente (HOL)
Anderlecht (BEL) – BIIK-Kazygurt (KAZ)
Breidablik (ISL) – Sparta Prague (RTC)
Mitrovica (KOS) – Wolfsburg (ALL)
Pitea (SUE) – Brondby (DAN)
Lugano (SUI) – Manchester City (ANG)
Minsk (BIE) – FC Zürich (SUI)

Jérôme Flury
Photo © Laura Pestel

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P