lundi, septembre 20, 2021

D1 (J1) : intégration difficile pour les promus, les favoris s’imposent

Le championnat a repris ce samedi 24 août et les premiers résultats respectent la logique. Avant le dernier match entre le Paris Saint-Germain et Soyaux, toutes les équipes jouant à domicile se sont imposées. Et la logique est respectée.

Lyon en patron

Dans la rencontre entre les deux Olympiques, le champion Lyonnais n’a pas fait de détail face au promu marseillais qui encaisse un set. Malgré les absences de Wendie Renard et Amel Majri, la recrue star, l’Anglaise Nikita Parris ouvre le score dès la 2e minute. Eugénie Le Sommer, toujours là, double la mise sur une passe d’Ada Hegerberg à la 11e.

Les joueuses de Jean-Luc Vasseur mènent même 3-0 à la 17e grâce à Dzsenifer Marozsan dans la foulée servie par la deuxième recrue britannique de l’OL, Alex Greenwood. Enfin, dans le dernier quart d’heure, c’est Delphine Cascarino qui marque à la 77e avant qu’Ada Hegerberg ne participe à la fête avec un doublé (83e, 85e). Pour l’OL, la saison débute bien.

Bordeaux et Montpellier, départ canon

Les Bordelaises et les Montpelliéraines, qui pourraient se livrer un duel pour le podium cette saison, se sont toutes deux imposées. Bordeaux s’est régalé face à Fleury, marquant 4 buts. Viviane Asseyi notamment s’est illustrée et Khadija Shaw, la recrue star, a planté un doublé.

Du côté du MHSC, une joueuse également a inscrit un doublé : Clarisse Le Bihan, qui offre la victoire à son club face au promu Reims, qui tentera vite de se rattraper à domicile.

Le Paris FC, autre équipe régulièrement bien classée, a remporté sa rencontre face à Dijon. L’inévitable Gaëtane Thiney ouvre le score à la 38e. Rapidement, les Parisiennes l’alourdissent, par l’intermédiaire de Julie Soyer à la 42e et Camille Catala dans le temps additionnel de la première période. Les Dijonnaises, assommées, réagissent en fin de match grâce à Noémie Carage. Insuffisant toutefois pour prendre des points face à ce Paris FC.

Enfin Guingamp, qui a perdu de nombreuses joueuses importantes cet été, a tout de même pris les trois points face à Metz qui démarre mal la saison, se retrouvant à 10 contre 11 dès la 11e minute. Faustine Robert avait ouvert la marque à la demi-heure de jeu, Louise Fleury la clôt dans les arrêts de jeu.

Jérôme Flury

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P