Actualités D1

D1 : Le Paris Saint-Germain plein de rêves

Après les six premières rencontres du championnat, soit un bon quart sur les 22 matchs prévus pour la saison, il est l’heure de dresser un premier bilan. Le Paris Sain-Germain a été le seul à réaliser un parcours parfait.

Paris Saint-Germain, premier avec 18 points. Olympique Lyonnais, deuxième avec 16 points. Certes, nous ne sommes qu’au quart du championnat et les deux équipes ne se sont pas encore affrontées. Toutefois, les deux points lâchés par l’ogre lyonnais sur le terrain de Dijon (0-0, 6e journée) ont constitué un véritable événement et changé la face du championnat. Jusqu’ici, tout s’était déroulé comme d’habitude pour l’OL. 6-0 face à Marseille, 8-3 face à Reims, 6-0 face à Fleury, 5-1 face à Guingamp, 4-0 face au Paris FC…

Comme d’habitude ou presque. En prenant 3 buts dès son second match face au promu Rémois, l’OL avait déjà montré un signe inhabituel de faiblesse. Et avec 4 buts encaissés en quatre rencontres, Lyon était déjà proche de son nombre de buts concédés sur l’ensemble des 22 matchs de la saison passée (6 en tout). Les Lyonnaises, certes invaincues, se retrouvent donc 2e après le quart de la saison, mais leur effectif 5 étoiles et leur profondeur de banc apporte de l’assurance pour la suite au champion en titre qui aura à cœur de s’imposer dans sa double confrontation avec le Paris SG.

Et si l’OL est 2e, c’est surtout la faute à des Parisiennes très solides en ce début de saison. 6 matchs, 6 victoires, 1 but encaissé seulement pour 24 inscrits, le Paris SG avance vite, si vite qu’il est en avance sur ses temps de la saison écoulée. Après avoir envoyé un signal dès la première journée, à l’issue d’une démonstration face à Soyaux 7-0, les joueuses du PSG n’ont pas tremblé face à de solides adversaires tels que Bordeaux (3-0, 4e journée) ou le Paris FC (2-0, 6e journée). Le club de la capitale le sait en revanche : les matchs face à Lyon seront décisifs. Mais c’est bien lui qui mène la danse.

Début de saison parfait pour les Parisiennes

Montpellier sur le podium

Derrière le duo de tête, un petit écart s’est déjà creusé, mais deux clubs attendus se disputent le podium. Montpellier est 3e avec 13 points, Bordeaux 4e avec 12 points. Il est encore trop tôt pour pronostiquer le nom du futur 3e du championnat mais Bordeaux est parvenu à s’imposer dans le match entre les deux clubs (1-0, 3e journée). Montpellier, qui va mieux qu’un an auparavant, a également lâché des points à Soyaux (1-1, 5e journée). Il occupe cependant le pied du podium car les Bordelaises, en plus de la défaite face au PSG, se sont inclinées chez elle contre Guingamp (1-2, 5e journée). Montpellier n’a en revanche pas encore rencontré ni le PSG, ni l’OL. La lutte pour la troisième place sera acharnée, mais devrait revenir à l’une de ces deux équipes.

Soyaux, Guingamp et le Paris FC se retrouvent 5, 6 et 7e du championnat avec 9, 9 et 8 points. Soyaux s’est bien remis de la claque monumentale reçue en première journée à Paris, ne perdant aucun des cinq matchs suivants, l’emportant deux fois à l’extérieur, à Guingamp (1-3, 3e journée) puis à Metz (0-2, 4e journée).

Les joueuses de Guingamp vivent un début de saison étonnant, chutant à domicile face à Soyaux, puis l’emportant sur le terrain des Girondines. Leur victoire introductive face à Metz (2-0, 1e journée), ainsi que celle sur le terrain de Reims (0-1, 6e journée) permettent aux Bretonnes de compter 9 points et de s’éloigner du bas de tableau. Enfin le Paris FC, qui est déjà tombé face à Lyon et au Paris SG, les deux fois à l’extérieur, a également perdu des points face à Metz (2-2, 3e journée) et à Soyaux (0-0, 2e journée).

Les promues tiennent bon

Viennent ensuite trois clubs, dont les deux promus, Marseille comptant 6 points et étant 8e, tandis que Reims affiche 4 points au compteur et se trouve 10e. Entre les deux, Fleury a aussi 4 unités à son compteur. L’OM a battu Guingamp (2-1, 2e journée) puis Metz (3-1, 5e journée). Fleury a gagné à Reims (0-1, 4e journée) et Reims l’a emporté à Marseille (0-3, 3e journée). En définitive, ces trois clubs se sont offert quelques points mais sont encore loin d’être à l’abri.

Enfin, Dijon et Metz sont dans le dur. Le club bourguignon n’a empoché que deux points. Toutefois son calendrier, avec des déplacements au Paris SG, à Montpellier, au Paris FC, ainsi que la réception de Bordeaux et de l’OL, était très compliqué à gérer. Au final, Dijon a pris un point face à Reims, grâce à un but de Bussaglia (1-1, 5e journée), puis un deuxième, exceptionnel, face à l’OL (0-0, 6e journée). Si elles poursuivent sur leur lancée, d’autres points devraient suivre.

Les Messines vivent un vrai début de saison cauchemar. Ayant terminé deux rencontres à 10 contre 11, Metz n’est parvenu à sauver le point du nul que lors du match face au Paris FC. Pas épargnées non plus par le calendrier (Déplacement à Guingamp, réception du PSG et déplacement à Montpellier notamment), les joueuses du club lorrain vont devoir se battre pour engranger des points précieux dans la lutte pour le maintien.

Jérôme Flury

2 commentaires

  1. […] leur échappe. Les Parisiennes vont tout tenter pour renverser la logique. D’autant plus que l‘Olympique Lyonnais semble peut-être un petit peu moins titanesque depuis le lancement de cette nouvelle saison. Cependant attention, car ce n’est jamais que […]

  2. […] leur échappe. Les Parisiennes vont tout tenter pour renverser la logique. D’autant plus que l‘Olympique Lyonnais semble peut-être un petit peu moins titanesque depuis le lancement de cette nouvelle saison. Cependant attention, car ce n’est jamais que […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P