mercredi, octobre 27, 2021

En Angleterre, un bar consacré au football féminin ouvre ses portes

Le lancement d’un bar dédié au football féminin à Londres, Red Lioness, le 7 novembre est encore une preuve, et non des moindres dans ce pays à la culture foot si prononcée, que la discipline gagne en popularité.

Ils étaient finalement 77 768 spectateurs à avoir pris place dans les gradins samedi 9 novembre pour assister à un match amical. Une rencontre de prestige en un jour symbolique, entre les Anglaises, 5e mondiales, et les Allemandes, 2e. Le stade de Wembley affichait ainsi quasiment complet, prouvant que la sélection féminine attire de plus en plus de monde au stade. Et à l’heure où le football féminin décolle en Angleterre, un « pub » (bar) londonien a décidé de s’y consacrer.

BT Sport a ainsi révélé le « Red Lioness pub » dans l’objectif de faire de ce lieu un rendez-vous des amoureux de football féminin. Alors que les stades sont de plus en plus remplis et que les pubs réunissent toujours autant de fans lors des rencontres entre clubs masculins, cette initiative est peut-être une première en la matière.

Le bar, situé au centre de Londres, s’appelait avant le « Red Lion ». Mais les propriétaires ont décidé de le renommer, et va être rapidement décoré avec de multiples éléments caractéristiques du championnat féminin, notamment des photos de joueuses et des souvenirs. Certains objets, comme une image encadrée de la victoire de la sélection lors de l’édition 2019 de la She believes Cup, sont déjà présents.

Des joueuses présentes à l’ouverture

Le diffuseur souhaite inspirer d’autres bars et cette démarche a eu des échos positifs. 750 « pubs » de l’enseigne Greene King (qui est le plus gros propriétaire en la matière) ont promis qu’ils diffuseraient davantage de rencontres féminines à l’avenir. La commentatrice de la chaîne, Clare Balding, a affiché sa satisfaction : « Nous pourrons désormais fêter les résultats ensemble! »

Plusieurs joueuses étaient présentes lors de la réouverture officielle de l’établissement, comme Danielle Carter et Fara Williams, le tout avec le trophée de la Coupe d’Angleterre pour l’occasion. Les mentalités évoluent vite outre-Manche et c’est une excellente nouvelle de plus pour le sport féminin.

Jérôme Flury

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P