dimanche, octobre 17, 2021

Pays-Bas : les nouvelles princesses du football féminin

Leur titre à l’Euro 2017 avait surpris. Il n’est pas une performance isolée. Les Néerlandaises ont en effet terminé vice-championnes du monde et meilleure nation européenne. Désormais, elles font clairement partie du top 3 mondial.

D’équipe moyenne, elles sont devenues des favorites en quelques mois. Les Néerlandaises, championnes d’Europe en titre, ont assumé leur statut pour aller jusqu’au bout de la compétition en juillet dernier. Seules les Américaines ont stoppé leur rêve en finale, après un parcours solide. Les joueuses des Pays-Bas ont prouvé leur valeur en dominant successivement la Nouvelle-Zélande 1-0, le Cameroun 3-1 et surtout le Canada 2-1 en phase de groupe.

Anouk Dekker, buteuse ce jour-là, et son équipe n’ont pas tremblé face au Canada en phase de poules.
©Jérôme Flury

Et les Pays-Bas ne se sont pas arrêtés en si bon chemin, écartant ensuite le Japon, 2-1, au cours d’une rencontre disputée. Avant d’éliminer la surprise italienne sur un score net de 2-0. Puis de résister aux assauts suédois pour valider le précieux billet pour la finale en prolongations. Alors que les Bleues ont un statut de favorites depuis plusieurs années, elles ne sont jamais allées en finale du mondial, ce que les Pays-Bas sont parvenus à faire cette année, pour leur deuxième participation seulement. Si la dernière marche s’est avérée trop haute face aux redoutables Américaines (2-0), les Pays-Bas terminent tout de même meilleure équipe européenne du tournoi, une fois de plus.

Depuis la création du classement Fifa, jamais les Pays-Bas n’avaient figuré si haut. 18e en 2006 et 2007, derrières de nombreuses sélections européennes, les Néerlandaises devaient notamment faire face sur le continent, à la concurrence de la France, de l’Angleterre et de l’Allemagne, mais également des pays d’Europe du Nord. La sélection orange n’a décollé qu’en 2017, grâce à son sacre inattendu à domicile face au Danemark de Nadia Nadim. Un titre qui les fait bondir de la 12e à la 7e place. Depuis, les Pays-Bas ont confirmé, grimpant même à la 3e place mondiale en 2019, la meilleure position de leur histoire.

Et outre les performances collectives, des joueuses aussi se sont particulièrement distinguées. Trois membres de l’équipe sont en effet nominées au Ballon d’or 2019. Outre la star de l’équipe, l’attaquante barcelonaise Lieke Martens, une autre buteuse, Viviane Miedema fait partie de la liste, ainsi que Sari van Veenendal. Nommée gant d’or du mondial avant de rejoindre l’Atlético de Madrid cet été, cette dernière fait partie des deux gardiennes présentes au sein des finalistes. Ces trois joueuses font partie d’une génération dorée pour les Pays-Bas qui doivent désormais assurer leur statut à chacune de leurs sorties. Mais manifestement, cela ne leur fait pas peur, bien au contraire.

Jérôme Flury

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P