Compétition internationale, Récit

Retour sur l’Euro 1984

Alors que les qualifications pour l’Euro 2021 se poursuivent, nous revenons sur les éditions précédentes des championnats d’Europe. Aujourd’hui, marquons une pause sur l’édition 1984, la première organisée par l’UEFA.

L’aventure a député en août 1982. Les premiers matchs de qualifications pour le championnat d’Europe féminin se lancent entre seize nations. Les Françaises réalisent une phase éliminatoire solide, remportant son premier match face à l’Italie, qui avait remporté un championnat d’Europe non officiel trois ans auparavant. Les Bleues ne chuteront qu’une fois, lors du match retour en Italie, le 24 avril 1983 (3-0).

Sundhage porte la Suède

La phase de groupe a été suivie par des demi-finales, jouées le 8 et le 24 avril 1984, puis une finale disputée également en match aller-retour en mai. Le 12 mai 1984, la Suède reçoit l’Angleterre et gagne 1-0. Quinze jours plus tard, le 27 mai, l’Angleterre s’impose sur le même score à domicile. La suite appartient à l’histoire comme le relate le site de l’UEFA.

« La veille (du match retour), notre coach Ulf Lyfors nous a demandé qui voulait tirer le dernier penalty« , raconte la joueuse suédoise Pia Sundhage. « J’étais sûre que ça n’arriverait pas, alors je me suis portée volontaire. » La milieu de terrain a alors tiré un penalty historique puisqu’il a permis à la Suède de devenir la toute première championne féminine d’Europe.

Devenue par la suite sélectionneuse, Pia Sundhage s’est révélée à l’Euro 1984.
© Anders Henrikson/FlickR

Pia Sundhage illumine ce premier tournoi de sa classe, inscrivant 4 buts dont une tête plongeante décisive lors de la finale aller. Avec 71 réalisations en 146 sélections, son charisme a contribué au rayonnement du football féminin en Suède. Un parcours inspirant, comme le rappelle l’UEFA :

« J’ai commencé à cinq ou six ans, et je devais jouer avec les garçons car il n’y avait pas d’équipes de filles. Mais j’ai toujours été parmi les premiers choisis. » Puis après ses débuts à l’IFK Falköping, elle est sélectionnée dès l’âge de 15 ans. Quant au titre de la Suède, il récompense aussi une sélection qui fait à cette époque partie des plus redoutables en Europe. La Suède a disputé des finales européennes en 1987 et 1995 et décroche notamment le bronze au mondial 1991. Ce premier championnat d’Europe pose de bons jalons pour la suite.

Jérôme Flury

8 commentaires

  1. […] phase finale se joue en matchs uniques, à la différence de l’édition précédente, qui s’est jouée trois ans plus tôt. La Norvège élimine les Italiennes 2-0 tandis que les Suédoises écartent l’Angleterre sur […]

  2. […] Retrouvez les éditions précédentes :L’Euro 1987 remporté par la Norvège sur ses terres.L’Euro 1984 décroché par les Suédoises. […]

  3. […] Retrouvez les éditions précédentes :L’Euro 1989, premier titre de l’AllemagneL’Euro 1987 remporté par la Norvège sur ses terres.L’Euro 1984 décroché par les Suédoises. […]

  4. […] Suédoise Pia Sundhage, qui occupe le poste de sélectionneuse du Brésil depuis juillet 2019, s’est réjouie de la […]

  5. […] Suédoise Pia Sundhage, qui occupe le poste de sélectionneuse du Brésil depuis juillet 2019, s’est réjouie […]

  6. […] Retrouvez les éditions précédentes :L’Euro 1989, premier titre de l’AllemagneL’Euro 1987 remporté par la Norvège sur ses terresL’Euro 1984 décroché par les Suédoises […]

  7. […] Retrouvez les éditions précédentes :L’Euro 1987 remporté par la Norvège sur ses terres.L’Euro 1984 décroché par les Suédoises. […]

  8. […] groupe de qualification dominé par la Suède. La phase finale se joue en matchs uniques, à la différence de l’édition précédente, qui s’est jouée trois ans plus tôt. La Norvège élimine les Italiennes 2-0 tandis que les Suédoises écartent l’Angleterre sur […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P