Ligue des Champions, Primera División

L’Atletico à la conquête de l’Europe ?

Le dernier mercato estival a été très intéressant en Espagne et particulièrement chez le champion de l’Atletico Madrid, qui a recruté plusieurs grandes stars, qui ont brillé cet été au mondial. L’objectif est de conserver son titre national…et pourquoi pas d’imiter son rival du FC Barcelone, parvenu en finale de Ligue des Championnes en mai dernier ?

C’est un géant d’Europe qui vient de changer d’entraîneur. L’Atletico Madrid a communiqué le 21 janvier pour annoncer l’arrivée de Dani González sur le banc. Après un départ canon en championnat, le club de la capitale a connu un véritable coup d’arrêt, concédant 4 nuls sur les 7 dernières rencontres, y perdant donc 8 points. Au total, l’Atletico, 2e, pointe à neuf longueurs de son rival barcelonais, qui l’avait puni en septembre (défaite 6-1). Ce qui ne correspond pas aux objectifs du début de saison.

En effet, l’été avait été agité en Espagne, avec de nombreux transferts, notamment entre les deux clubs majeurs. Deux Madrilènes (Falcon et Hermoso) étaient parties chez le vice-champion d’Europe, tandis que la buteuse Toni Duggan avait fait le chemin inverse. À Madrid, la volonté était de tout remporter cette saison. Sur la scène européenne en revanche, l’Atletico n’a pas fait défaut et a écarté Manchester City, un bel adversaire, en huitièmes de finale de Ligue des Championnes. L’équipe s’apprête désormais à retrouver en quart… Son meilleur adversaire, le FC Barcelone.

L’Atletico se prépare et a encore accueilli des recrues cet hiver avec la Colombienne Carolina Arias qui renforce le milieu et la Vénézuélienne Deyna Castellanos. Cette dernière avait hâte de découvrir l’Europe, et si elle portera le numéro 6 à l’Atletico, il s’agit d’une joueuse créative, pouvant évoluer dans des postes offensifs. Elle dispose d’une grande côte de popularité et a immédiatement joué sous ses nouvelles couleurs.

Surtout, c’est le changement d’entraîneur qui était attendu alors que les choix de Pablo Lopez faisaient l’objet de nombreuses critiques. « Aleixandri sur le banc, vraiment ?« , « Comment peut-on se passer de la meilleure gardienne ? » : le 19 janvier, les supporteurs s’interrogeaient devant la composition affichée face à Séville. Les Madrilènes doivent encore se contenter du partage des points après un 2-2.

Désormais le club veut aller de l’avant et compte retrouver les sommets d’un championnat qui devient plus compétitif. Dani González peut compter sur un effectif de qualité avec la gardienne néerlandaise Sari van Veenendaal, gant d’or du dernier mondial, la défenseure française Aissatou Tounkara, la milieu espagnole Virginia Torrecilla ou l’attaquante Angela Sosa. Et le coach sera rapidement fixé : ce samedi 25 janvier à 12 h, c’est un immense test qui attend le club madrilène, qui s’apprête à recevoir le FC Barcelone. Duel au sommet et match clé pour le titre national. Les deux équipes se retrouveront ensuite en demi-finale de la Supercoupe d’Espagne le 6 février. Puis en Ligue des championnes en mars. Le duel est lancé.

Départs au mercato estival 2019 :
Andrea Falcon (FC Barcelone)
Jennifer Hermoso (FC Barcelone)
Maria Isabel Rodriguez (Deportivo La Corogne)
Viola Calligaris (Valencia CF)
Esther Gonzalez (Levante)
Carla Bautista (Real Sociedad, transfert définitif)
Dolores Silva (SC Braga / Portugal)
Aurélie Kaci​ (CD Tacon)
Rosa Otermin (Betis Séville)

Arrivées :
Olga Ovdiychuk (Zhytlobud-1 Kharkiv / Ukraine)
Charlyn Corral (Levante)
Virginia Torrecilla (Montpellier HSC / France)
Nattia Pantsulaia (Alg Sport / Turquie)
Sari van Veenendaal (Arsenal / Angleterre)
Toni Duggan (FC Barcelone)
Leicy Santos (Indepediente de Santa Fe / Colombie)
Kylie Strom (Sparta Prague / République Tchèque)

Jérôme Flury

1 commentaire

  1. […] pour la première fois de son histoire la finale de la Ligue des championnes en 2019. De plus, l‘Atletico renforce son effectif : le Real de Madrid se savait […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P