Actualités D1, Analyse

Le Paris Saint-Germain revient dans la course au titre

Et si la D1 féminine n’était pas encore gagnée pour l’OL ? Trois points seulement séparent le multiple champion en titre du prétendant parisien. Un PSG qui est même repassé furtivement en tête de la D1 samedi soir, mettant la pression sur Lyon. Une surprise est-elle possible ?

« Mine de rien, cela fait presque trois mois que l’on n’a pas gagné à domicile. » Le constat d’Olivier Echouafni interpellait, avant la rencontre entre le PSG et l’OM samedi 18 janvier. Mais le carton contre Marseille, ce 11-0 terrible, permettait en effet aux Parisiennes de repartir de l’avant à la maison, après des nuls face à Guingamp et Montpellier.

Mais depuis ce dernier nul concédé face à Montpellier le 7 décembre dernier, le PSG a accéléré de manière nette. Sur les cinq dernières rencontres, les Parisiennes n’ont ainsi pris qu’un but… Tout en en inscrivant 34 ! En déplacement à Mazères, le 12 janvier, les Parisiennes ont planté 9 buts. Un carton, mais moins important que celui infligé à l’Olympique de Marseille le 18 avec un 11-0 !

Les joueuses ont pu soigner leurs statistiques durant ces deux rencontres. Katoto a mis 4 buts, Diani 3, Nadim 3, Baltimore 3, Boussaha 2, tandis que Formiga, Paredes, Lawrence, Khelifi et Geyoro trouvaient également le chemin des filets. Et au final, alors que l’OL a perdu son attaquante star Ada Hegerberg, victime d’une rupture des ligaments croisés, les Parisiennes semblent avoir des arguments pour se garder le droit de rêver. Avec 35 points et une différence de buts de +47, le Paris SG n’a pas encore tout perdu.

Le 14 mars, les deux premiers du classement se retrouveront pour un choc au sommet. Il sera décisif puisque le goal-average particulier, c’est à dire la différence de buts dans les matchs entre deux équipes, détermine leur classement en cas d’égalité de points. Or les Lyonnaises s’étaient imposées sur la plus petite des marques en novembre dernier. Les Parisiennes, qui affronteront Arsenal en Ligue des championnes en mars, peuvent encore créer la surprise et faire cesser l’hégémonie de l’ogre lyonnais en D1 Arkema. Marie-Antoinette Katoto, à nouveau en feu, enchaîne (doublé à Rodez, triplé contre Metz et Marseille) et de nouvelles recrues sont arrivées cet hiver, comme la Brésilienne Luana Bertolucci Paixão.

Alors le PSG peut-il le faire cette saison? La question se pose encore.

Jérôme Flury

8 commentaires

  1. […] et Montpellier, les 2e et 3e au classement ont également pris les trois points ce week-end. Le Paris Saint-Germain tient le rythme et la pression sur le champion. En déplacement à Soyaux, les Parisiennes ont profité d’un but […]

  2. […] s’est imposé 3-1 sur le terrain d’Arras, unique rescapé de D2 à ce stade. L’équipe enchaîne les succès en ce début d’année et peut toujours prétendre à un triplé et à récupérer son titre en Coupe de France, […]

  3. […] inscrivant quatre buts contre Guingamp (Diani, Lawrence, Geyoro, Baltimore). Les Parisiennes confirment qu’elles peuvent toujours rêver. Le choc sera […]

  4. […] de la rencontre est conséquent alors que seulement trois points séparent les deux équipes : le PSG peut croire au titre national dont il rêve depuis des […]

  5. […] envies de départ, il faudra cependant convaincre l’Athletic Bilbao. Décidément pour le PSG, si cette saison restait jusqu’ici prometteuse, l’année prochaine ne s’annonce pour l’instant pas des plus dorées […]

  6. […] s’est imposé 3-1 sur le terrain d’Arras, unique rescapé de D2 à ce stade. L’équipe enchaîne les succès en ce début d’année et peut toujours prétendre à un triplé et à récupérer son titre en Coupe de France, […]

  7. […] et Montpellier, les 2e et 3e au classement ont également pris les trois points ce week-end. Le Paris Saint-Germain tient le rythme et la pression sur le champion. En déplacement à Soyaux, les Parisiennes ont profité d’un but […]

  8. […] inscrivant quatre buts contre Guingamp (Diani, Lawrence, Geyoro, Baltimore). Les Parisiennes confirment qu’elles peuvent toujours rêver. Le choc sera […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P