dimanche, octobre 17, 2021

Coupe de France : les favoris au rendez-vous, Guingamp pour compléter le dernier carré

Les quarts de finale de Coupe de France se déroulaient ce week-end et seul Arras pouvait perturber les clubs de D1. Finalement, les Nordistes ont perdu contre Paris (3-1). Pas de surprise dans le dernier carré avec les trois premiers du championnat (Lyon, Bordeaux et le PSG). De belles affiches en perspective.

Dijon a tenu plus d’une mi-temps contre le tenant du titre mais l’Olympique Lyonnais a su finalement faire la différence pour se qualifier 2-0 à l’extérieur. Les Lyonnaises n’ambitionnent rien d’autre qu’un nouveau titre, malgré la perte récente de leur star offensive Ada Hegerberg, blessée jusqu’en fin de saison. Le Paris Saint-Germain s’est imposé 3-1 sur le terrain d’Arras, unique rescapé de D2 à ce stade. L’équipe enchaîne les succès en ce début d’année et peut toujours prétendre à un triplé et à récupérer son titre en Coupe de France, décroché en 2018 mais perdu l’an passé.

Bordeaux et Montpellier, dans ce choc des quarts de finale, se sont livrés une belle opposition, ne se départageant pas à l’issue d’une rencontre animée. Lena Petermann, Clarisse Le Bihan, Sandie Toletti pensaient avoir fait l’essentiel pour qualifier les Montpelliéraines. C’était sans compter la résistance bordelaise et le grand match d’Ouleymata Sarr, qui a planté un triplé. 3-3 score final, et une qualification acquise aux tirs aux buts pour les Bordelaises, qui confirment leur statut et se prennent également à rêver des sommets.

Guingamp en embuscade

Enfin, Reims a vécu une désillusion sur la pelouse de Guingamp. Les Rémoises avaient bien négocié leurs deux tours précédents, face à Saint-Denis (D2, 4-1) et le CA Paris (R1, 8-0) petit poucet de l’épreuve, mais devaient faire face cette fois à une équipe de D1. Les Rémoises voulaient réagir après la claque reçue par Montpellier à domicile (1-7). « On va devoir jouer comme on sait le faire, et montrer que l’on a appris de ce dernier match », expliquait Grace Rapp dans les colonnes de l’Union.

Tess David et Magou Doucouré, toutes deux victimes d’entorses de la cheville étaient indisponibles pour cette rencontre dans laquelle les Bretonnes ont ouvert le score. Les Stadistes étaient revenues au score à douze minutes de la fin du temps réglementaire, mais Guingamp a repris l’avantage au meilleur moment, dans le temps additionnel, sur coup franc (2-1). Le tirage au sort des demies se déroulera mercredi 19 février.

La rédaction

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P