Tournoi de France, Liste, L'actu des Bleues

Corinne Diacre appelle Le Sommer mais pas Thiney pour le Tournoi de France

Corinne Diacre a révélé sa première liste de l’année 2020. Les joueuses appelées participeront à la première édition du Tournoi de France, et pourraient marquer des points pour la suite.

Canada, Brésil et Pays-Bas : les trois matchs au programme en ce début mars pour les Bleues sont alléchants. Pour faire face à ces adversaires prestigieux, Corinne Diacre a appelé une équipe composée en grande partie de cadres. Bouhaddi, Renard, M’Bock Bathy, Majri ou Henry sont là, tout comme Eugénie Le Sommer, récemment blessée. Gaëtane Thiney reste à quai.

Dans les buts, Solène Durand remplace Lætitia Philippe, gardienne de Guingamp. Aucune autre différence en défense, Karchaoui, Périsset, M’bock Bathy, Renard, Bouhaddi, Peyraud-Magnin, Morroni, Torrent et Tounkara sont toutes présentes, tout comme Wendie Renard, qui avait vécu une année 2019 singulière. Elisa De Almeida, blessée, est remplacée par Estelle Cascarino, qui retrouvera sa sœur sous la tunique bleue.

Pour densifier le centre du terrain, Grace Geyoro (22 ans) et Charlotte Bilbault (30 ans) sont désormais des valeurs sûres. Si elles n’ont pour le moment que 28 et 22 sélections, les deux joueuses semblent des pièces essentielles dans le système actuel de l’équipe de France. Corinne Diacre est restée fidèle à son schéma de jeu, maintenant sa confiance au groupe appelé en novembre dernier, notamment à Kenza Dali, qui s’installe dans la sélection.

Katoto et Le Sommer à l’attaque, Thiney non retenue

Au milieu de terrain, seules cinq joueuses sont convoquées, dont Amel Majri qui peut évoluer au poste d’arrière latérale et Viviane Asseyi dont le rôle est très offensif en club. Corinne Diacre n’a donc pas profité de ce tournoi amical pour rappeler quelques anciennes, comme Maéva Clémaron, qui évolue à Everton, en Angleterre, Kheira Hamraoui, qui s’amuse à Barcelone, ou la Bordelaise Claire Lavogez, également en forme.

Le véritable événement au milieu du terrain est la non sélection de Gaëtane Thiney, capitaine du Paris FC, qui n’avait pas réalisé un mondial 2019 étincelant et a récemment critiqué la gestion des Bleues. A 34 ans et après treize années en Bleues (163 sélections), la joueuse était un des rouages essentiels de la sélection bleue.

L’attaque française a fière allure. Valérie Gauvin sera vraisemblablement titulaire en pointe, accompagnée par la Parisienne Katoto et la Lyonnaise Le Sommer. Sur les côtés, Delphine Cascarino et Kadidiatou Diani apporteront des solutions complémentaires de qualité, sans oublier la Bordelaise Ouleymata Sarr, en grande forme récemment. Louise Fleury reste sur la touche mais peut toujours prétendre à l’équipe de France dans les mois à venir. Pour Eugénie Le Sommer, le challenge est autre : le record de buts en équipe de France est en ligne de mire.

Jérôme Flury

3 commentaires

  1. […] c’est son droit. » Résultat ? La meneuse de jeu de 34 ans, qui affiche 163 sélections, n’est pas appelée pour le Tournoi de France. Et ne le sera […]

  2. […] c’est son droit. » Résultat ? La meneuse de jeu de 34 ans, qui affiche 163 sélections, n’est pas appelée pour le Tournoi de France. Et ne le sera […]

  3. […] c’est son droit. » Résultat ? La meneuse de jeu de 34 ans, qui affiche 163 sélections, n’est pas appelée pour le Tournoi de France. Et ne le sera […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P