vendredi, octobre 22, 2021

Paris Saint-Germain – Olympique Lyonnais maintenu !

Demande de report de l’OL, refus du PSG, avis du CNOSF et finalement décision de la Fédération…qui maintient ce match du sommet au samedi 14 mars.

« Le Comité exécutif de la Fédération Française de Football a refusé la proposition de conciliation du CNOSF de reporter au samedi 4 avril le match Paris Saint-Germain – Olympique Lyonnais, comptant pour la 17e journée de la Division 1 Arkema, initialement prévu le samedi 14 mars. » Le communiqué de presse, simple, clair et précis a été publié sur le site de la Fédération française de football ce mardi 10 mars. La Fédération refuse donc la conciliation du Comité olympique national qui avait donné suite à une réclamation de l’OL, qui voulait décaler ce match.

« L’Olympique Lyonais a expliqué que ses joueuses internationales anglaises (Lucy Bronze, Alex Greenwood et Nikita Parris) et japonaise (Saki Kumagai) devaient jouer des matchs de la SheBelieves Cup près de Dallas aux Etats Unis qui se termineraient tôt le jeudi matin 12 mars en heure française (7 heures de décalage horaire). » Et d’ajouter : « Compte tenu de l’horaire de ces matches et des 15 H de vol, le retour à Lyon de ces joueuses ne peut se faire avant le jeudi soir pour certaines et vendredi en milieu de journée pour la dernière. Il n’est donc pas possible de faire disputer une nouvelle rencontre à ces 4 joueuses dès le samedi 14 mars ».

Le Paris Saint-Germain était opposé à un report et la rencontre prendra bien finalement place samedi 14 mars. Ce qui implique une autre conséquence sur laquelle revient Sebastien Duret pour footofeminin.fr. En effet, le ministère a interdit les événements rassemblant plus de 1000 personnes et le PSG avait vendu 5200 billets pour cette « finale » du championnat.

Sebastien Duret en développe les conséquences : « Alors que les rencontres sportives semblent pour la plupart vouées à se jouer à huis clos, la FFF a précisé aux clubs nationaux que à compter de ce mardi et jusqu’au 15 avril 2020, toutes nos rencontres ne peuvent se jouer devant plus de 1000 personnes maximum (acteurs du jeu, personnes ayant un rôle sur le match et spectateurs compris). Localement, certaines préfectures pourront aller au-delà et décider d’autoriser uniquement les rencontres dépourvues de public. La décision du Préfet de Paris reste désormais à être annoncée. »

La rédaction
Photo de Une : Laura Pestel

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P