She Believes Cup, Résumé

Les Etats-Unis retrouvent leur bien en battant l’Angleterre en finale

Quelques mois après leur titre mondial, les Etats-Unis ont remporté à domicile la cinquième édition de la She Believes Cup, devant des Espagnoles conquérantes et des Anglaises décevantes. Le Japon ferme la marche.

Elle ne leur échappe pas les années paires : les championnes du monde américaines ont à nouveau remporté la She believes cup, après 2016 et 2018. Une compétition maîtrisée, conclue par une victoire 3-1 face à des Japonaises dépassées. Cette cinquième édition a également permis aux Espagnoles de signer deux belles victoires pour leur première participation.

Le dernier match des Américaines se déroulait dans un contexte particulier, alors que les avocats de la fédération américaine ont justifié l’écart de salaire entre les équipes nationales féminine et masculine par « un plus haut niveau de compétence (skill) et de responsabilité » requis chez les garçons. Une argumentation très bancale, en attendant l’ouverture du procès, prévu le 5 mai.

Les joueuses sont ainsi arrivées sur la pelouse en retournant leur survêtement, avant de décrocher une 3e victoire en 3 rencontres. Le Japon n’a rien pu faire, cédant dès la 7e minute sur un coup-franc de Rapinoe placé sous la barre. Press fait le break à la 26e et Horan clot la marque à quelques minutes de la fin.

L’Espagne brille

Dans l’autre rencontre, le choc entre les deux sélections européennes invitées, c’est l’Espagne qui a tiré son épingle du jeu. Une victoire acquise sur coup de pied arrêté à la 83e minute, qui permet aux Espagnoles de quitter les États-unis en pleine confiance.

Pour leur première participation, les joueuses de la Roja terminent 2e du tournoi, avec deux victoires et une seule défaite, concédée a la 87e minute, contre les championnes du monde, après un match très disputé.

Pour l’Angleterre, cette deuxième défaite en trois matchs amicaux est une douche froide. Demi-finalistes de la coupe du monde, elles vont devoir se relancer rapidement. Elles sont les seules à avoir disputé chaque édition de la She believes Cup, la remportant en 2019.

L’Allemagne et la France, anciens participants, ont respectivement remporté l’Algarve cup et le Tournoi de France. Les Américaines ont passé un bon mois de mars sur le plan sportif. C’est désormais dans le tribunal que va se dérouler le combat avec la fédération sur la question de la rémunération.

Jérôme Flury

1 commentaire

  1. […] Cup voit les Américaines remporter pour la première fois un deuxième titre d’affilée après avoir levé le trophée en mars 2020. Un tournoi qu’elles ont gagné quatre fois au cours des six dernières années, la France […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P