lundi, septembre 20, 2021

Quelles Bleues à l’Euro 2021 ? Les défenseures (2/4)

Certes, les Françaises sont encore loin d’être qualifiées pour le prochain euro. Mais privée de Jeux Olympiques, la France dispute des matchs éliminatoires pour sa prochaine compétition internationale prévue dans plus d’un an. Quelles joueuses pourraient avoir la chance de disputer le tournoi en Angleterre ? Deuxième partie avec les défenseures.

L’équipe de France pourrait arriver à l’Euro avec une des plus belles lignes défensives au monde. Et jeune qui plus est. Les joueuses récemment sélectionnées débarqueraient au championnat d’Europe en pleine maturité. Même Wendie Renard, la plus expérimentée au poste, ne fêtera que ses 31 ans au cours du mois de juillet prochain. Julie Debever, convoquée pour le mondial 2019, aura 32 ans. De plus, la hiérarchie est assez claire en défense et les mêmes joueuses ont régulièrement été appelées pour les derniers rassemblements. Ainsi, la logique voudrait que la France s’aligne avec quatre défenseures dont deux axiales qui pourraient être Griedge M’Bock Bathy, Wendie Renard ou Aïssatou Tounkara.

Sur le côté gauche, Sakina Karchaoui a marqué des points lors du dernier rassemblement et s’est affirmée avec son club de Montpellier ces derniers mois. Et à droite, Marion Torrent, qui a déjà porté le brassard chez les Bleues et qui semble également au sommet de son art devrait être un des éléments clés de la sélection l’an prochain. Les remplaçantes sont également très performantes, à commencer par Perle Morroni, la plus jeune défenseure sélectionnée récemment, qui confirme son potentiel au PSG. Et sur l’autre côté de la défense, c’est sa partenaire en club Eve Périsset qui constitue une option de choix et une titulaire en puissance. Toutes ces joueuses n’auront pas 30 ans et afficheront déjà une grande expérience.

Pléthore d’options

Ensuite, les possibilités sont nombreuses. Elisa De Almeida avait été convoquée chez les Bleues pour la première fois en août dernier. Après 10 titularisations cette saison avec son club de Montpellier, la défenseure a récemment subi une blessure au pied. L’ancienne guingampaise Julie Debever réalise pour sa part une saison pleine sous les couleurs de l’Inter et reste également une option.

Quelques anciennes comme Annaïg Butel (29 ans) et Julie Soyer (35 ans) sont toujours titulaires du côté du Paris FC et pourraient retrouver l’équipe de France où elles comptent toutes deux dix sélections. Et d’autres joueuses peuvent rêver d’une participation à l’Euro, comme Delphine Chatelin, titulaire indiscutable avec Bordeaux sur le côté gauche, Ophélie Cuynet, expérimentée et qui affiche des qualités de leadership évidentes dans l’axe de la défense de son club.

C’est également le cas de Teninsoun Sissoko (28 ans), à Fleury, qui compte déjà deux sélections en équipe de France B, capitaine au jeu rapide et à la bonne vision d’équipe, joue en défense centrale. Hawa Cissoko, à Soyaux, a déjà évolué deux fois sous les couleurs de l’équipe de France tout comme Charlotte Lorgeré. A moins que Corinne Diacre réserve une surprise pour juillet 2021 ? Et appelle une Maureen Bigot ou une Héloïse Mansuy ? Ou fasse confiance à la jeunesse de Léna Goetsch ou Selma Bacha ?

Défenseures françaises potentielles en juillet 2021 :

Les pressenties :
Wendie Renard (31 ans)
Marion Torrent (29 ans)
Eve Périsset (26 ans)
Aïssatou Tounkara (26 ans)
Griedge M’bock Bathy (26 ans)
Sakina Karchaoui (25 ans)
Estelle Cascarino (24 ans)
Perle Morroni (23 ans)

Les autres possibilités :
Charlotte Lorgeré (26 ans)
Elisa De Almeida (23 ans)
Hawa Cissoko (24 ans)
Léna Goetsch (21 ans)
Teninsoun Sissoko (28 ans)
Maureen Bigot (25 ans)
Héloïse Mansuy (24 ans)
Selma Bacha (20 ans)
Julie Debever (32 ans)
Delphine Chatelin (33 ans)

Jérôme Flury
Photo : Anne-Sophie Lecouflet

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P