dimanche, octobre 17, 2021

Merci Buss !

Elise Bussaglia, milieu de terrain aux 192 capes avec les Bleues, a annoncé sa retraite. Sa carrière à Dijon dont la fin a été tronquée par la pandémie, se termine sur une bonne note.

Elle avait beau évoluer en milieu défensif, elle était cette saison encore la meilleure buteuse de son équipe. Elise Bussaglia était la star de l’effectif dijonnais mais elle ne poursuivra pas sa longue et belle aventure. C’est une joueuse qui laissera de beaux souvenirs à tous les supporters de football. Elle a laissé un dernier message aux supporters pour annoncer ce départ.

J’ai tout donné pour le foot et il me l’a très bien rendu.

Elise Bussaglia

La joueuse, âgée de 35 ans dont 30 dédiés au foot, a évolué notamment à l’Olympique Lyonnais, à Juvisy et au Paris Saint-Germain, et a également réalisé une belle carrière à l’étranger, passant par Wolfsburg et Barcelone. La dernière étape de ce joli parcours pour la championne de France, d’Allemagne et d’Espagne était donc Dijon en 2020.

2011, la merveille

« Buss » fait incontestablement partie de la génération dorée de l’équipe de France. Elle avait marqué l’histoire et s’est révélée au grand public, le 9 juillet 2011, en égalisant face à l’Angleterre en quart de finale du mondial, d’une frappe exceptionnelle à trois minutes de la fin. La France se qualifiait par la suite et réalisait ce qui constitue encore aujourd’hui la plus grande performance de son histoire.

Nous soulignions le 24 août dernier le poids qu’elle a eu au sein de la sélection française. Le quart de finale du mondial 2019 face aux Etats-Unis était sa 192e et dernière sélection. Élise Bussaglia restera la deuxième joueuse la plus capée de l’histoire des Bleues, à seulement quelques longueurs de Sandrine Soubeyrand (198). Avec sa retraite internationale, c’était une joueuse de plus parmi la belle génération française des dernières années qui partait. Elle était de toutes les campagnes depuis 2005 et a notamment remporté deux fois le Tournoi de Chypre et une fois la She Believes Cup.

Avant de connaître sa première sélection en 2003, juste après avoir été sacrée à l’Euro U19, Elise Bussaglia avait connu un début de carrière express. Après avoir pris sa première licence à l’US Flize pour la saison 1991/1992 et évolué dans plusieurs équipes masculines, la jeune milieu de terrain entre en 1998 au CNFE Clairefontaine où elle va rester plus de cinq ans. Elle débute au Saint-Memmie Olympique, en D1, à l’âge de 15 ans. Elle fera notamment le bonheur des grands clubs de Juvisy et Montpellier et dispute près de 300 matchs dans l’élite. Sa vision du jeu et sa qualité de passes sont de grands atouts et elle apporte stabilité et expérience au milieu de terrain. Sa seule malchance aura été de ne pas remporter la Ligue des championnes, ni avec l’OL, ni avec Wolfsburg.

Une page se tourne

Elle aurait pu jouer quelques matchs de plus, elle-même le reconnait, mais ne le regrette pas. « Cette fin est anticipée de quelques mois à cause de cette crise qui nous touche tous mais le plus important est que l’on parvienne à surmonter cette épreuve commune. » Elle termine donc, fait peu coutume, meilleure buteuse de son club avec 4 réalisations en 16 matchs et un maintien validé. Les 16 derniers d’une immense carrière en D1.

Désormais, Elise Bussaglia va retourner dans les salles de classe pour exercer sa deuxième profession : enseignante. En mai 2019, TF1 réalisait un reportage sur cette double carrière. Nulle doute que madame la professeure a désormais de très belles années devant elle dans les salles de classes…et à surveiller que les matchs de football dans les cours de récrés se déroulent au mieux !

Merci pour tout Elise !

Palmarès avec les Bleues :
– Remporte l’Euro U19 (2003), sous les ordres de Bruno Bini, aux côtés de Sarah Bouhaddi et Gaëtane Thiney.
– Remporte le tournoi de Chypre en 2012 (2-0 contre le Canada) et en 2014 (2-0 face à l’Angleterre).
– Remporte la She Believes cup en 2017.

Jérôme Flury

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P