Actualités D1, D2 féminine

Au moins huit millions pour le foot féminin ?

Réuni ce jeudi 4 juin 2020, le Comité Exécutif de la Fédération Française de Football a acté la mise en place d’un fonds de solidarité exceptionnel pour soutenir la reprise d’activités des clubs amateurs, fortement touchés par la crise causée par la pandémie de coronavirus. Des équipes féminines bénéficieront d’aides.

De l’argent et de l’espoir : alors que l’arrêt des compétitions et des rencontres a causé beaucoup de difficultés dans le monde du sport et notamment pour les clubs amateurs, la FFF a annoncé son intention de mettre en place un fonds de solidarité sans précédent. Et parmi les montants indiqués, plus de 8 millions d’euros seraient consacrés au football féminin.

Il a notamment été décidé de renforcer l’accompagnement des clubs féminins de D1 grâce à la solidarité du football professionnel (convention FFF – LFP) avec une enveloppe de 6 millions d’euros.

Dans une interview exclusive donnée à notre partenaire l’Equipière, Laurent Nicollin, patron du MHSC et Président de l’Association pour le Football Professionnel Féminin (AFPF) a expliqué que la répartition de cette somme, qui est prévue pour les quatre prochaines saisons, n’a pas encore été actée officiellement.

« On s’est battus pour avoir ce montant pour les féminines, qui a été validé par le collège de la Ligue 1, parce que ce sont leurs droits TV. (…) La base, c’est que ça doit aider les clubs professionnels !  Une partie ira à la D1 et l’autre à la D2. »

Laurent Nicollin, président de l’Association pour le Football Professionnel féminin.

Par ailleurs, les indemnités de la Coupe de France féminine devraient également être revues à la hausse.

Petit montant mais d’importance : chaque club amateur percevra 10€ par licencié. Comme le cap des 200 000 licenciées a été passé il y a quelques mois, ce projet correspond à une enveloppe totale de deux millions d’euros. Il faut également compter les revalorisations des indemnités kilométriques qui sont prévues pour les clubs nationaux masculins et féminins. Cet argent est bienvenu dans ce contexte incertain et très complexe pour la majorité des associations sportives. Le football féminin semble tout particulièrement fragile, moins d’un an après la coupe du monde qui s’est tenue en France.

Jérôme Flury
Photo à la Une : Laura Pestel

2 commentaires

  1. […] rester en forme… Je ne suis pas spécialement inquiète, non. J’ai vu qu’il y a déjà eu des aides qui ont été formulées, c’est plutôt […]

  2. […] rester en forme… Je ne suis pas spécialement inquiète, non. J’ai vu qu’il y a déjà eu des aides qui ont été formulées, c’est plutôt […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P