mercredi, octobre 27, 2021

Mercato D1 : Montpellier, un été compliqué ?

Sakina Karchaoui en défense, Sandie Toletti au milieu et Valérie Gauvin en attaque… Trois départs qui indiquent que l’été de Montpellier n’a pas été de tout repos. C’est d’autant plus regrettable que la saison prochaine offre une nouvelle opportunité de se qualifier pour la Ligue des champions.

Malheureusement, pour Montpellier, la saison 2020-2021 pourrait bien être tout aussi ardue que l’année passée. Bordeaux se renforce, Fleury ou le Paris FC affichent des ambitions élevées… Et si le club de l’Hérault a bien recruté quelques joueuses, il semble difficile de dire qu’il sort renforcé du mercato.

Parmi les arrivées, Marie Petiteau au poste de gardienne, Leonie Pankratz en défense et Dominika Skorvankova au milieu. Elles auront fort à faire pour tenter de faire oublier Lucie Esnault, Easther Mayi, Marion Romanelli et surtout de Sakina Karchaoui, la latérale indiscutable, qui n’a pas prolongé son contrat. Elle n’est pas la seule figure notable du club qui s’en est allée ces dernières semaines, puisqu’au milieu de terrain, outre Chloé Marty, Manon Uffren et Laurence Saviana, Sandie Toletti, internationale française, s’en est allée après dix ans de bons et loyaux services au club.

Autre départ très important, celui de Valérie Gauvin, la meilleure buteuse du club et titulaire de l’équipe de France, qui a rejoint le club d’Everton en Angleterre. Il sera certainement très compliqué pour Montpellier de remplacer son profil de buteuse douée autant de la tête que du pied. Mais trois attaquantes ont tout de même signé pour le club héraultais. Maelys Mpome, Ashleigh Werden et Adelina Engman, de Chelsea, qui pourra essayer de faire profiter de ses qualités de vitesse sur l’aile de l’attaque. Montpellier aura bien besoin de ça pour accrocher le Top 3 dont il rêve.

Jérôme Flury

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P