dimanche, octobre 17, 2021

Mercato D1 : Bordeaux sera costaud

Presque autant de départs que d’arrivées à Bordeaux. Le projet est sérieux et le sera encore la saison à venir avec un objectif clair : une place sur le podium qui garantirait une participation à la prochaine Ligue des Championnes.

À Bordeaux, l’enjeu est simple : faire au moins aussi bien que la saison écoulée. Avec une belle troisième place et peu de points lâchés en route, le club s’est posé en principal candidat à la Ligue des championnes derrière l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain.

Cet été, les Bordelaises se sont séparées de deux gardiennes, Marie Petiteau et Erin Nayler, en accueillant dans l’autre sens Anna Moorhouse. Sur le plan défensif, face au départ de Camille Surdez et Kathellen Sousa, l’équipe a intégré la jeune Marine Perea et a signé deux belles recrues, l’italienne Elena Linari et Eve Parisset, latérale titulaire au PSG et en équipe de France.

La preuve que le projet sérieux du club attire, et cela se vérifie également en attaque. Pour combler les départs de Mylaine Tarrieu, mais aussi d’Emelyne Laurent, en fin de prêt, et surtout de Viviane Asseyi, qui s’est lancé un nouveau défi au Bayern, la jeune Mickaella Cardia, mais également Katja Snoeijs. L’internationale néerlandaise a réussi la performance de marquer plus de buts qu’elle n’a disputé de matchs de championnat aux Pays-Bas la saison écoulée.

Enfin, au milieu de terrain, seul un départ, celui d’Axelle Touzeau, et une arrivée, celle de Julie Dufour, sont à signaler. Viviane Asseyi manquera certainement au club bordelais la saison prochaine, mais l’équipe semble avoir un effectif taillé pour la qualification en Ligue des championnes. Il faudra certes livrer une saison sérieuse, mais le podium est un objectif tout à fait dans les cordes des Bordelaises.

Jérôme Flury

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P