Liste, L'actu des Bleues

Nouvelle liste de Corinne Diacre : Chaud devant !

L’absence de Sarah Bouhaddi, trois nouvelles sélectionnées, une attaque de folie… Corinne Diacre a annoncé sa nouvelle liste ce jeudi avec quelques surprises.

Sarah Bouhaddi avait annoncé vouloir faire une pause avec la sélection. Son souhait a été respecté par la sélectionneuse, qui a logiquement rappelé les gardiennes Pauline Peyraud-Magnin (Atlético Madrid) et Solène Durand (Guingamp). Cependant, une nouvelle joueuse arrive en tant que troisième gardienne, Romane Munich, portière de l’ASJ Soyaux.

Elle n’est pas la seule surprise de la liste. En défense, la bordelaise Julie Thibaud est aussi appelée pour la première fois en sélection. Annaïg Butel (Paris FC) fait son retour tout comme Elisa de Almeida (Montpellier). Les cadres Wendie Renard, Sakina Karchaoui, Eve Périsset et Marion Torrent. Enfin, si Perle Morroni est bien là, ce n’est pas le cas de la joueuse de l’Atletico Aïssatou Tounkara.

Kheira Hamraoui, une absence de taille

Au milieu, malgré les blessures de Henry et Geyoro, Corinne Diacre se passe des services de Kheira Hamraoui pour faire confiance à Charlotte Bilbault, Maéva Claémaron et Kenza Dali. C’est tout, à moins que l’on considère la nouvelle attaquante du Bayern Viviane Asseyi, comme une milieue de terrain, ainsi qu’Amel Majri, joueuse polyvalente qui a été en vue lors de la finale de la Ligue des Championnes.

C’est devant que la liste est la plus fournie. Valérie Gauvin, nouvelle joueuse d’Everton est évidemment présente, tout comme Le Sommer, encore buteuse en finale de Ligue des championnes et en passe de devenir la meilleure buteuse de l’histoire de la sélection. Les superstars parisiennes Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani sont bien là aussi, tout comme l’étincelante Delphine Cascarino ainsi qu’Ouleymata Sarr et une petite nouvelle : la championne d’Europe U19 Melvine Malard, passée par toutes les sélections de jeunes, et qui fait donc son entrée dans un secteur offensif ultra-concurrentiel.

Après avoir débuté les qualifications au prochain Euro par 2 victoires en 2 matchs, les Françaises affrontent la Serbie le 18 septembre, puis la Macédoine du Nord le 22 septembre.

La Liste :

Gardiennes: Solène Durand (Guingamp), Romane Munich (Soyaux), Pauline Peyraud-Magnin (Atlético Madrid)

Défenseures : Annaïg Butel (Paris FC), Elisa De Almeida (Montpellier), Sakina Karchaoui (Lyon), Perle Morroni (Paris SG), Eve Périsset (Bordeaux), Wendie Renard (Lyon), Julie Thibaud (Bordeaux), Marion Torrent (Montpellier)

Milieux de terrain : Viviane Asseyi (Bayern Munich), Charlotte Bilbault (Bordeaux), Maéva Clemaron (Everton), Kenza Dali (West Ham), Amel Majri (Lyon)

Attaquantes : Delphine Cascarino (Lyon), Kadidiatou Diani (Paris SG), Valérie Gauvin (Everton), Melvine Malard (Lyon), Ouleymata Sarr (Bordeaux), Marie-Antoinette Katoto (Paris SG), Eugénie Le Sommer (Lyon)

Jérôme Flury

4 commentaires

  1. […] Dès l’annonce de la liste, la Parisienne et la Lyonnaise figuraient dans les « milieues » alors qu’un nombre conséquent d’attaquantes étaient appelées. Mais dans les deux cas, cela laisse une impression de frustration. Pour Katoto déjà qui est une buteuse hors pair, comme elle l’a rappelé dès la première journée de championnat. Pour Le Sommer également qui, en plus de viser actuellement le record de buts en sélection, venait juste d’être alignée dans l’axe de l’attaque de l’OL en finale de Ligue des Championnes et semble véritablement être à son poste à gauche de l’attaque… devant Amel Majri. Or, lors de cette rencontre face à la Serbie, ce flanc gauche désormais 100% OL, Sakina Karchaoui – Amel Majri – Eugénie Le Sommer, s’est donc retrouvé un peu perturbé et l’entente magique entre Majri et Karchaoui n’a pas aussi bien marché que sur les derniers matchs. […]

  2. […] sont bien plus positives sur les réseaux et malgré une concurrence féroce en équipe de France (sept attaquantes appelées lors du dernier rassemblement), Valérie Gauvin semble bien avoir su faire fructifier ses qualités. Frappe lourde ou tête […]

  3. […] Dès l’annonce de la liste, les deux joueuses figuraient dans les « milieues » alors qu’un nombre conséquent d’attaquantes étaient appelées. Mais dans les deux cas, cela laisse une impression de frustration. Pour Katoto déjà, qui est une buteuse hors pair, comme elle l’a rappelé dès la première journée de championnat. Pour Le Sommer également qui, en plus de viser actuellement le record de buts en sélection, venait juste d’être alignée dans l’axe de l’attaque de l’OL en finale de Ligue des Championnes et semble véritablement être à son poste à gauche de l’attaque… devant Amel Majri. Or, lors de cette rencontre face à la Serbie, ce flanc gauche désormais 100% OL, Sakina Karchaoui – Amel Majri – Eugénie Le Sommer, s’est donc retrouvé un peu perturbé et l’entente magique entre Majri et Karchaoui n’a pas aussi bien marché que sur les derniers matchs. […]

  4. […] sont bien plus positives sur les réseaux et malgré une concurrence féroce en équipe de France (sept attaquantes appelées lors du dernier rassemblement), Valérie Gauvin semble bien avoir su faire fructifier ses qualités. Frappe lourde ou tête […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P