Euro, L'actu des Bleues

Noël Le Graët : « Je ne vais pas les engueuler la veille d’une telle rencontre »

Amandine Henry-Bleues-Diacre-fronde-retour

Noël Le Graët doit se réunir avec les Bleues ce jeudi à 11 heures. Une rencontre au sommet qui intervient en pleine crise entre la sélectionneuse Corinne Diacre et certaines joueuses, Amandine Henry en tête. Et ce à la veille d’un match primordial contre l’Autriche pour se qualifier à l’Euro 2022. Le patron de la Fédération a assuré dans un entretien au Télégramme que cette discussion se tiendrait dans le calme : « Je vais surtout leur rappeler l’importance de ce match. Je ne vais pas les engueuler la veille d’une telle rencontre. Je les reverrai ensuite le lendemain (samedi). L’essentiel, c’est qu’elles s’entendent bien sachant qu’il y a aussi des jeunes qui arrivent. »

Il est également revenu sur la prise de parole de la capitaine des Bleues dans le Canal Football Club. Une fois encore, le patron des équipes de France a refusé de choisir un camp :  « C’est dommage. Mon rôle, c’est d’aimer les deux. Il y a eu des petits dérapages de la part de quelques joueuses, Corinne n’a pas adouci l’atmosphère. On aurait pu l’éviter. »

À lire aussi : Sarah Bouhaddi clarifie sa position au sujet de l’équipe de France

En résumé, Noël Le Graët s’est surtout attelé à apaiser la situation : « Il y a des filles douées, peu connues médiatiquement, qui m’ont écrit ou appelé et qui en ont marre de ces querelles », et d’ajouter, toujours au Télégramme : « Les choses ont évolué. Elle (Diacre) a sélectionné celles qu’elle pense être les meilleures. »

Le dirigeant de 78 ans a certifié que Corinne Diacre ne serait pas menacée en cas de défaite face à l’Autriche. Il a tout de même reconnu être « intervenu » auprès de la sélectionneuse au moment d’établir la liste pour les deux prochains matches, avec le retour d’Henry en toile de fond : « J’ai dit (à Corinne Diacre) qu’on ne pouvait pas continuer comme ça. Elle a entendu le message. Wendie Renard et Amandine Henry, même quand elles ont un coup de moins bien, méritent de jouer en équipe de France ».

À lire aussi : Corinne Diacre avec les Bleues, on fait le bilan

Photo de Une : Anne-Sophie Lecouflet

3 commentaires

  1. […] la sélectionneuse a été gentiment repris à l’ordre par son patron Noël Le Graët, lequel à concédé être « intervenu » au moment d’établir la liste pour les deux prochains …, avec le retour d’Amandine Henry en toile de fond. Une rencontre qui s’avère capitale dans […]

  2. […] À lire aussi : Noël Le Graët ne va pas « les engueuler la veille d’une telle rencontre » […]

  3. […] faut bien reconnaître que cette liste, la dernière de l’année et qui arrivait dans un contexte sportif et extrasportif complexe, est belle et porte la patte de la sélectionneuse qui a convoqué un groupe cohérent. Les divers […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P