Équipe de France, Data

Wendie Renard des surfaces

En ouvrant le score vendredi face à l’Autriche, Wendie Renard n’a pas simplement placé l’équipe de France sur le chemin de la victoire (3-0). La défenseure a également inscrit son 25e but avec les Bleues, consolidant ainsi sa 10e place au classement des meilleures buteuses de la sélection. Voici le détail de ses 25 réalisations.

Graver son nom au palmarès des meilleures buteuses d’un pays est une chose. Le faire quand on est défenseure en est une autre. Avec 25 unités en 122 sélections, Wendie Renard talonne des joueuses au profil très offensif telles que Louisa Necib (36) et Élodie Thomis (32). De toutes les membres du top 10, la Lyonnaise est la seule à évoluer en défense. À seulement 30 ans, elle a encore de belles saisons devant elle et pourrait ainsi dépasser Élise Bussaglia et Hoda Lattaf avant de rêver plus grand.

Sans surprise, Wendie Renard à marqué 80% de ses buts de la tête. Du haut de son mètre 87, l’ancienne capitaine des Bleues domine la plupart de ses adversaires dans les airs et prend régulièrement le dessus sur coups de pied arrêtés. Et quand ce n’est pas pour scorer avec le front, c’est également dans cette phase de jeu qu’elle inscrit ses buts du pied droit. À noter qu’elle n’a marqué qu’un seul pénalty, c’était face au Nigéria lors du Mondial 2019 en France.

En parlant de la Coupe du monde, c’est dans cette compétition qu’elle a été la plus prolifique : quatre pions en 2019, dont le seul infligé aux Américaines en quart de finale, et cinq en qualifications… des chiffres qui attestent de l’importance de ses buts. La Martiniquaise a été décisive aux Jeux olympiques de Londres et à l’Euro 2013 avec deux réalisations à chaque fois. Vendredi, elle a remis ça en ouvrant le score dans un match crucial en vue de la qualification à l’Euro 2022 alors qu’elle était restée muette depuis le début du tournoi.

Ainsi, Wendie Renard a fait tremblé les filets plus souvent en compétitions officielles (60%) que lors des matches amicaux. C’est d’autant plus impressionnant que les rencontres sans enjeux sont légion depuis l’avènement du 21e siècle.

À lire aussi : Les notes de France-Autriche

Au total, pas moins de sept joueuses ont délivré a minima une passe décisive à Wendie Renard en équipe de France. Si Laure Boulleau et Élise Bussaglia ont été les seules à le faire dans le jeu respectivement contre la Bulgarie en 2013 et le Mexique en 2011, c’est Louisa Necib qui a la palme du nombre d’offrandes. Leur association a fait des ravages, à dix reprises, toujours sur corner ou coup franc. Loin derrière, il y a Amel Majri (4). Cette dernière lui a offert sa quatrième galette contre l’Autriche vendredi.

À lire aussi : Amandine Henry, un match appliqué contre l’Autriche

Mickaël Duché

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P