Euro, L'actu des Bleues

France-Kazakhstan, pourquoi le match est important

Déjà qualifiée pour l'Euro 2022, l'équipe de France affronte le Kazakhstan mardi 1er décembre.

La rencontre France-Kazakhstan n’est pas si anecdotique qu’elle n’y paraît. En battant l’Autriche (3-0) vendredi, l’équipe de France a d’ores et déjà validé son billet pour l’Euro 2022. Les Bleues ont tout de même un match à disputer mardi face à la 77e nation au classement Fifa. L’occasion de découvrir de nouveaux visages et de finir 2020 en beauté.  

Le dernier match des Bleues en 2020 

L’année se termine. « Enfin » seraient tentés de dire certains tant la saison a été fastidieuse. 2020 aurait dû être une année de transition entre la désillusion du Mondial en France et l’Euro qui se profilait dès 2021. La pandémie mondiale de Coronavirus a tout chamboulé et le championnat d’Europe a été reporté d’un an. Dans ce contexte sanitaire douloureux, les Bleues ont assuré l’essentiel, à savoir une qualification à l’Euro.

L’équipe de France a obtenu son ticket au terme d’un tournoi maîtrisé de bout en bout avec la victoire 3-0 contre l’Autriche en apothéose. Ce France-Kazakhstan représente la dernière chance de vibrer avec les Tricolores cette année. C’est surtout l’occasion d’associer l’actualité des Bleues à sa raison d’être : le terrain.    

Assister aux premiers pas de Baltimore et Matéo

La qualification étant acquise, et l’adversaire peu redoutable, Corinne Diacre pourrait tester la profondeur de son vivier, en l’absence de nombreuses cadres (Torrent, Le Sommer, Asseyi, Gauvin, Tounkara). C’est le moment rêvé de donner du temps de jeu aux nouvelles têtes de l’équipe : Clara Matéo et Sandy Baltimore. 

Matéo réalise une très belle saison au Paris FC (7 buts), et a honoré sa première sélection vendredi en offrant une passe décisive à Katoto. La deuxième a quant à elle livré une prestation remarquée lors de la victoire du PSG contre Lyon. Appelée pour la première fois lors de ce rassemblement, la jeune Baltimore (20 ans) pourrait bien disputer ses premières minutes en Bleue.

Une pluie de buts en perspective

C’est la quatrième fois que la France croise la route du Kazakhstan. Au match aller, la bande à Corinne Diacre l’avait facilement emporté (3-0) grâce à des buts d’Eugénie Le Sommer, Valérie Gauvin et Katoto. Avant cela, les Françaises s’étaient imposées très largement (4-0 et 7-0) en tournoi de qualification pour le Mondial 2015.

Une fois encore, la France devrait surclasser les Kazakhes, modestes 77e au classement Fifa. En cas de nouvelle apparition, Katoto pourrait aussi poursuivre sa belle série actuelle, après son but dans le Classique et son doublé face à l’Autriche.  

À lire aussi : Katoto, la nouvelle reine

La saga Henry-Diacre continue  

Impossible de penser à la rencontre de mardi sans avoir le cas Amandine Henry dans un coin de la tête. De retour en sélection après sa non-convocation du mois d’octobre, la Lyonnaise était alignée d’entrée contre l’Autriche, avec le brassard de capitaine en prime. Sans être éblouissante, Henry a fait un match sérieux jusqu’à son remplacement à l’heure de jeu. Depuis, de nouvelles révélations de L’Équipe et de RMC Sport sont venues rappeler les tensions vivaces qui émaillent le groupe France (voir notre image ci-dessous).

Amandine Henry sera-t-elle titulaire contre le Kazakhstan ? Quelle joueuse portera le brassard de capitaine (la tendance étant du côté de la Bordelaise Charlotte Bilbault) ? Autant de questions qui trouveront une réponse lors du match France-Kazakhstan. Lesquelles entraîneront à coup sûr d’autres questions à l’orée de l’année 2021.

Mickaël Duché
Photo de Une : FFF

2 commentaires

  1. […] À lire aussi : Pourquoi le match contre le Kazakstan est important […]

  2. […] ce match de qualification à l’enjeu moindre mais réel depuis que la France a décroché son billet, Corinne Diacre a composé un onze sans grande […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P