mardi, octobre 26, 2021

France – Kazakhstan : Les notes de ce large succès bleu !

Difficile de noter cette rencontre archi-dominée par la France contre un adversaire d’une faiblesse surprenante. Le Kazakhstan n’a rien pu faire face aux vagues bleues ce 1er décembre. Résultat : 12-0, de belles frappes et de bonnes performances des jeunes Françaises, qui se sont fait plaisir. Moyenne : 6,9

Pauline Peyraud-Magnin a vécu une soirée tranquille. Trop tranquille. Elle n’a quasiment pas touché le ballon, les Autrichiennes n’étant dangereuses qu’une fois peut-être sur corner.
Note : 5

Eve Périsset a livré un match engagé et a sans doute donné une belle image à Diacre, qui avait donné le capitanat à une autre joueuse de Bordeaux ce soir. La jeune latérale a joué très haut et a marqué tout en livrant une passe décisive au terme de 90 minutes de haute volée. Elle a eu beaucoup moins de travail à fournir sur le plan défensif, à l’image de ses partenaires.
Note : 7,5

Elisa De Almeida affiche match après match une confiance et une assurance précieuse à ce poste. Pas prise en défaut, par une attaque, il faut le reconnaître, inoffensive ce soir, la jeune défenseure a encore trouvé le chemin des filets en sélection. Avec l’absence prolongée de Griedge M’Bock et même si Renard ou Tounkara conservent quelques longueurs d’avance, De Almeida laisse une belle impression.
Note : 7

À lire aussi : Les chiffres de France – Kazakhstan

Estelle Cascarino a livré un bon match, même si elle a eu peu de tâches à livrer sur le plan défensif. Elle a tout de même veillé, empêchant toute mauvaise surprise et n’a pas hésité à monter à chaque fois qu’elle le pouvait, notamment sur coup de pied arrêté. Récompensée d’un but logique, elle a parfaitement profité de l’occasion qui lui était présentée de marquer des points.
Note : 7

Perle Morroni n’a pas relâché ses efforts dans son couloir ! Bien lui en a pris, puisqu’elle inscrit finalement un but à la 67e et a livré de nombreux centres intéressants. Une option qui prend du poids sur ce couloir gauche, même si Karchaoui part comme numéro 1. Du haut de ses 23 ans, Morroni livre de belles promesses.
Note : 7

Charlotte Bilbault portait donc le brassard d’entrée de jeu et a une nouvelle fois livré une prestation solide au cœur du jeu, bien qu’étant moins décisive que Kenza Dali notamment. Dans cette rencontre où l’adversaire a rarement tenté quelque chose, les attaques bleues sont tout de même plus régulièrement passées par les côtés que dans l’axe où Bilbault aura cependant trouvé le poteau sur une reprise.
Note : 6,5

Grace Geyoro s’affirme rencontre après rencontre et à un poste où la concurrence semble peut-être un peu moins relevée que sur les ailes de l’attaque, elle semble s’assurer un billet de quasi-titulaire. Elle n’a pas trouvé le chemin des buts, se montrant trop gourmande par moments, mais est restée attentive sur les rares possibilités adverses de contre.
Note : 6,5

Kenza Dali est en grande forme. Elle l’a prouvé ce soir, se démultipliant dans ce rôle de milieue offensive qui lui sied à merveille. Sa frappe lourde qui lui offre un premier but en bleu depuis 2018 est sublime et elle n’a pas baissé de rythme jusqu’à la fin de la partie. Ce match constituait pour elle une première titularisation depuis mars en équipe de France, la prochaine arrivera peut-être plus rapidement.
Note : 7

À lire aussi : Le long combat de Kenza Dali pour revenir au plus haut

Un trident offensif inspiré

Amel Majri est peut-être la joueuse qui a livré la meilleure impression sur l’ensemble du rassemblement. Virevoltante sur son côté, elle a rappelé qu’elle possède une technique au-dessus de la moyenne. L’ancienne latérale défensive porte majestueusement son numéro 10. Sans marquer ce soir, elle s’est démarquée, par son activité incessante, ses coup de pieds arrêtés précis et son triplé de passes décisives. Au-dessus.
Note : 7,5

Kadidiatou Diani est de retour, sur la feuille de match comme sur la feuille de score. Et elle n’a pas eu besoin de se fatiguer. En 45 minutes seulement, la buteuse y est allée de son doublé avant de céder sa place. Toujours aussi puissante et détonante sur le côté, elle aurait aussi pu bénéficier d’un penalty et a manqué d’autres occasions. Elle a été très active.
Note : 7,5

Marie-Antoinette Katoto n’a eu besoin que d’une mi-temps cette fois pour inscrire un nouveau doublé. Mais en plus, elle a ajouté une passe décisive à son compteur et rappelé un peu qu’en remise, elle pouvait être pratique. Bon point d’appui sur les offensives bleues, bien que surveillée, elle a encore été insaisissable dans l’axe. Elle confirme son état de forme.
Note : 7,5

Notes France-Kazakhstan
Notes France-Kazakhstan

Jérôme Flury

Photo de Une : Anne-Sophie Lecouflet

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P