mercredi, octobre 27, 2021

D1 féminine : Les enjeux du derby entre le PSG et le Paris FC

Le PSG et le Paris FC s’affrontent ce dimanche (14h45) dans un match au sommet de la 10e journée de D1. Voici les enjeux du derby francilien.

Les ambitions : le PSG joue le titre, le Paris FC rêve de C1

Les deux clubs ont posé leurs ambitions dès l’entame de la saison. Depuis, rien n’a changé, si ce n’est des résultats qui ont quelque peu infléchi la position des uns et des autres. Le Paris Saint-Germain lorgne ostensiblement le trône accaparé par l’OL depuis 2006. À l’époque, c’est Juvisy qui avait été sacré. Et Juvisy n’est autre que l’ancêtre du Paris FC. L’histoire des deux clubs de la capitale est étroitement liée. Les deux sections féminines ont été crées la même année, en 1971. Et l’avènement du PSG au plus au niveau (2011) coïncide peu ou prou au déclassement de son voisin.

À lire aussi : Lyon domine le Havre et met la pression sur Paris

De son côté, le Paris FC espère retrouver la plus prestigieuses des compétitions européennes. Une compétition qu’elle n’a plus disputée depuis sa demi-finale en 2013. Cette année, les écuries françaises disposent de trois billets qualificatifs. Les deux mastodontes devraient vraisemblablement acquérir les deux premiers. Reste le troisième, qui est convoité par Bordeaux, Montpellier et le PFC donc.

La forme du moment : Le PSG plus fort que jamais

Avant la trêve les deux clubs emblématiques de la capitale ont connu des fortunes diverses. Le PSG fêtait une victoire historique contre Lyon (1-0), la première en championnat depuis 2016, et faisait coup double en s’emparant de la première place. Deux jours après, le Paris FC chutait à domicile contre Bordeaux sur le même score (0-1). Une défaite très handicapante dans la course à la Ligue des champions face à une concurrente directe.

Le classement de D1

En cas de victoire aujourd’hui contre le Paris FC, le PSG reprendrait les commandes de la D1 et confirmerait sa belle victoire contre Lyon. Les joueuses d’Olivier Echouafni, qui seront privées de Nadia Nadim et Luana, ont donc l’occasion de marquer les esprits. De leur coté, les autres Franciliennes sont distancées à huit longueurs de la troisième place et doivent impérativement prendre des points pour continuer à espérer. La bande à Clara Matéo a d’autant plus de pression que Montpellier et Bordeaux se sont imposés samedi contre Issy (3-1) et Soyaux (2-1).

Les confrontations directes : déséquilibre flagrant

Depuis que le Paris FC a pris sa forme actuelle (2017), les deux équipes se sont affrontées à six reprises en championnat. La balance penche drastiquement en faveur du PSG : 6 victoires, 15 buts marqués pour 3 encaissés. Les rencontres de l’année dernière illustrent ce déséquilibre, le Paris FC ayant facilement rendu les armes (2-0 et 3-0). Petit motif d’espoir pour les protégées de Sandrine Soubeyrand : leurs adversaires du jour ont déjà concédé un match nul cette saison. C’était contre Bordeaux lors de la 2e journée. Preuve en est que cette équipe n’est pas infaillible. Surtout, la réalité d’un match prend forme sur le terrain. Et c’est au Stade Georges-Lefèvre qu’elles pourront prouver que la C1 n’est pas qu’une simple chimère.


Mickaël Duché
Photo © Laura Pestel

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P