dimanche, octobre 17, 2021

Le top 10 des joueuses les mieux payées au monde

Samantha Kerr arrive en tête du top 10 des joueuses les mieux payées au monde. La joueuse de Chelsea devance Alex Morgan et Megan Rapinoe. Trois Lyonnaises apparaissent dans le classement.

Avec 480 000 euros par an, l’Australienne Samantha Kerr est la joueuse la mieux payée au monde depuis qu’elle est arrivée à Chelsea en 2019. L’attaquante des Blues a connu une carrière canon. Elle est la meilleure buteuse de l’histoire de la NWSL (69 buts). Et elle empilent les buts en sélection avec les Matildas (31 en 71 apparitions). Deux stars américaines s’invitent sur le podium : Alex Morgan (408 000) et la Ballon d’Or 2019 Megan Rapinoe (402 000). Deux joueuses qui touchent le pactole grâce à leurs nombreux sponsors et à l’image qu’elles se sont façonnées.

Ce classement ne comporte que trois championnats différents : la Premier League féminine (Chelsea, Arsenal, Tottenham et Manchester City), la D1 française avec l’OL et le championnat nord-américain (Orlando, OL Reign, Sky Blue). Comme dans le football masculin, les joueuses offensives sont celles qui ont le plus de chance d’avoir des salaires élevés. Kerr, Morgan, Hegerberg, Marta et Miedema sont toutes des attaquantes pures. Rapinoe et Lloyd ont également des profils portés vers l’avant. Henry est la seule milieu « défensive » tandis que les défenseures Bronze et Renard complètent la liste.

Les Lyonnaises en force

Trois Lyonnaises figurent dans le top 10 des joueuses les mieux payées au monde. Ada Hegerberg (4e), Amandine Henry (6e), et la capitaine Wendie Renard (7e). Trois joueuses qui ont fait les beaux jours du club Rhodanien depuis de nombreuses années et qui font partie des meilleures éléments de la planète à leur poste. Preuve en est que le modèle financier mis en place par Jean-Michel Aulas porte ses fruits. Quoi de plus logique pour une équipe qui a ramassé sept Ligue des champions pendant la décennie – dont les cinq dernières – et qui écrase la concurrence dans le championnat de France. À noter également la présence de Lucy Bronze (10e), qui a évolué sous les couleurs de l’OL pendant trois saisons et qui vient tout juste de rejoindre Manchester City. Sans oublier que Rapinoe est pensionnaire de l’OL Reign, la franchise américaine du club français.

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P