dimanche, octobre 17, 2021

Les chiffres fous de la série d’invincibilité des Américaines

Victorieux (4-0) de leur premier match de l’année contre la Colombie ce mardi, les États-Unis n’ont plus perdu la moindre rencontre depuis deux ans. La dernière défaite remontant au 19 janvier 2019 en match amical contre l’équipe de France (3-1). Retour en chiffres sur la période d’invincibilité des Américaines.

Deux ans c’est long, et ça implique une flopée de matches. Pendant cette période, les coéquipières de Megan Rapinoe ont foulé les pelouses à 36 reprises. Pas une fois elles ne sont tombées. Les championnes du monde sont bien évidemment les seules a se targuer d’un cycle de réussites aussi long, toutes les autres équipes ayant goûté au moins une fois à la défaite depuis janvier 2019. À l’image de la France qui a été battue par l’Allemagne et par les États-Unis en quarts de finale de sa Coupe du monde.

Ce long fleuve tranquille a toutefois été jalonné par de petites embûches, la Team USA ayant concédé trois matches nuls. Les deux premiers contre le Japon et l’Angleterre lors de l’édition 2019 de la SheBelieves Cup. Deux rencontres qui intervenaient quelques semaines après la défaite contre les Bleues et qui n’auguraient en rien la suprématie qui allait suivre. La troisième et ultime fois est bien plus surprenante puisqu’elle est apparue contre la faible équipe de Corée du Sud à l’occasion d’un match sans enjeu. Pour le reste, les joueuses de Vlatko Andonovski ont traversé 2019 et 2020 en patronne.

Alex Morgan et consorts ne se sont pas contentées d’enchaîner les victoires. Elles ont tout simplement marché sur leurs adversaires. Pour preuve : 23 de leurs 33 succès ont été acquis par au moins deux buts d’écart. Et ce y compris face à des nations qui trustent le top 10 mondial : les Pays-Bas, l’Australie, l’Angleterre, le Japon ou encore le Canada, tout le monde en a pris pour son grade.

Ce mardi encore, elles n’ont pas fait dans la demi-mesure pour commencer l’année 2021 aussi fort qu’elles avaient terminé 2020. Une victoire 4-0 grâce aux soeurs Mewis. Samantha a inscrit un triplé avant que Kristie ne vienne parachever l’oeuvre familiale.

Les États-Unis sont coutumiers du fait. La précédente période sans défaite s’était étalée pendant plus de 18 mois et avait couvert 28 affrontements. Cette fois ci, le pays de l’oncle Sam a fait encore plus long et plus fort. Dans le détail, les onze rencontres officielles disputées se sont soldées par une victoire, avec en point d’orgue une Coupe du monde 2019 idyllique. Reste à savoir quelle équipe pourra faire trembler les Américaines, et ainsi amorcer une nouvelle série d’invincibilité.

Mickaël Duché

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P