lundi, septembre 20, 2021

Pourquoi la Shebelieves Cup 2021 est si importante

La Shebelieves Cup édition 2021 commence ce jeudi par la confrontation explosive entre le Brésil et l’Argentine à 22 heures. La sixième édition de cette compétition amicale réunira également le Canada et les États-Unis du 18 au 24 février. Les nations participantes vont en profiter pour préparer les JO de Tokyo.

Répétition générale avec Tokyo

Cette année, la Shebelieves Cup va prendre une tournure bien singulière. Trois des quatre protagonistes seront présentes à Tokyo pour disputer les Jeux Olympiques cet été. Et pas n’importe lesquelles puisqu’il s’agit du Canada, du Brésil et des États-Unis. Trois nations qui figurent dans le top 10 du classement mondial. Ces prétendantes à une médaille olympique vont donc se servir de ce tournoi amical pour se jauger et pour répéter leurs gammes.

Alex Morgan est revenue sur l’importance d’une telle compétition dans une interview accordée à la Fifa. Pour la star américaine, les matches au programme sont « une bonne façon de préparer les Jeux Olympiques. On a toujours envie de se tester face à des adversaires de haut niveau. Malgré l’absence du Japon, nous allons rencontrer trois équipes extraordinaires. Nous sommes impatientes. » Ces joutes sont d’autant plus importantes qu’elles ont été raréfiées par la pandémie mondiale de Covid-19.

Des rencontres au sommet

Le calendrier nous a gratifié d’un début de tournoi haletant. Le premier match opposera le Brésil à l’Argentine ce jeudi à 22 heures. Les deux plus grands ennemis d’Amérique du Sud se retrouvent trois ans après leur double confrontation en Copa América. Les Brésiliennes l’avaient emporté sans sourciller (3-1 puis 3-0) avant de soulever le trophée. Plus récemment, la bande à Marta n’avait fait qu’une bouchée de l’Albiceleste en match amical (5-0) à l’été 2019.

À lire aussi : Les chiffres fous de la série d’invincibilité des Américaines

Quelques heures plus tard, dans la nuit de jeudi à vendredi, ce sont les rivales du Nord de l’Amérique qui batailleront dans l’arène d’Orlando. Le Canada et les États-Unis ont régulièrement livré des duels épiques. Avec comme point d’orgue une demi-finale olympique complètement folle à Londres en 2012 (victoire 4-3 des USA). La dernière confrontation avait accouché d’une victoire nette et sans bavure des coéquipières de Megan Rapinoe (3-0) en match qualificatif pour Tokyo.

Faire connaissance avec l’Argentine

L’Argentine a profité du désistement de dernière minute du Japon (11e au classement Fifa) pour récupérer son carton d’invitation. Les Japonaises n’ont pas pu faire le déplacement en raison des règles sanitaires en vigueur dans le pays. Contrairement au Tournoi de France, les organisateurs ont eu la chance de pallier ce forfait. L’Albiceleste a répondu à l’appel et prendra part à la compétition pour la toute première fois.

Les Argentines, 31e au classement, vont ainsi jouir d’une belle visibilité. Libre à elles de confirmer leur Coupe du Monde 2019 prometteuse où elles avaient glané leurs premiers points en phase finale de la plus prestigieuse des compétitions. Elles avaient accroché deux nuls contre le Japon (0-0) et l’Écosse (3-3) et avaient concédé leur seul défaite à l’Angleterre d’une courte tête (1-0). L’année d’après, elles avaient subtilisé une honorable troisième place lors de la Copa América en finissant derrière le Chili et le Brésil.

Tester de nouvelles joueuses

La Shebelieves Cup 2021 sera avant tout un tournoi amical qui donnera la possibilité aux sélectionneuses de tester des dispositifs tactiques. Mais aussi de lancer les jeunes joueuses dans le grand bain sans les brûler. À la tête de l’équipe canadienne, Beverly Priestman compte bien en profiter. »C’est une formidable opportunité pour certaines joueuses de prouver qu’elles ont les qualités requises pour se faire une place au niveau international, » a-t-elle assuré sans perdre de vu l’objectif ultime : « Ce tournoi va nous permettre d’évaluer la profondeur de notre effectif et le niveau de préparation de nos internationales avant les Jeux Olympiques ».

À lire aussi : Marta prolonge son contrat avec Orlando Pride en NWSL

Une position que partage son homologue de la Seleção, Pia Sundhage, laquelle a été prolongée jusqu’en 2024 il y a peu. « Nous avons besoin de renouveler le groupe et pour ça, il nous faut des joueuses compétitives. Nous ne pouvons pas toujours nous reposer sur Marta, Formiga ou Cristiane. Si nous voulons atteindre le très haut niveau, nous devons trouver le bon équilibre entre jeunesse et expérience. Nous avons lancé un grand programme de détection. C’est essentiel si nous voulons trouver des joueuses capables d’intégrer l’équipe ». Réponse dans quelques jours.

Calendrier complet de la Shebelieves Cup 2021 :

18 février : Brésil – Argentine, 22h00
19 février : États-Unis – Canada, 1h00
21 février : États-Unis – Brésil, 21h00
21 février : Argentine – Canada, 00h00
24 février : Canada – Brésil, 22h00
24 février : États-Unis – Argentine, 1h00

Mickaël Duché
Photo © Sélection des USA

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P