vendredi, octobre 22, 2021

Amandine Miquel présente les Rémoises appelées en équipe de France U23

Amandine Miquel dresse le portrait des quatre Rémoises qui ont participé au stage de l’équipe de France U23 pendant la trêve internationale de février. L’entraineure du Stade de Reims revient sur les qualités et les points d’amélioration de Sonia Ouchène, Magou Doucouré, Kessya Bussy et Océane Deslandes.

Sonia Ouchène (Milieu, 13 matchs en D1, 20 ans)

Amandine Miquel accompagnée de sa recrue Sonia Ouchène en janvier 2020. ©Stade de Reims
Amandine Miquel accompagnée de sa recrue Sonia Ouchène en janvier 2020. Photo © Stade de Reims

Sonia Ouchène est revenue au club après des expériences en Espagne ou aux Etats-Unis et elle n’a qu’une ambition : s’imposer à la fois à Reims et en sélection. Buts, passes décisives, la « numéro 10 » veut être décisive. Elle réalise une grosse saison en D1 avec 3 buts.

À lire aussi : La fiche de Sonia Ouchène

L’avis d’Amandine Miquel. Ses qualités : « C’est une petite joueuse, très vive. Technique, explosive, elle est capable d’éliminer ses adversaires en un contre un. »
Ses points de progression : « Elle peut travailler plus sur la dernière passe, et même prendre plus souvent sa chance au tir. Elle doit moins hésiter. »

Magou Doucouré (Défense, 11 matchs en D1, 20 ans)

Magou Doucouré face au Havre. ©Anne-Sophie Lecouflet
Magou Doucouré face au Havre. Photo © Anne-Sophie Lecouflet

Juvisy (désormais Paris FC), Paris SG… La jeune joueuse présente déjà un joli CV et est une cadre de la défense rémoise. 15 matchs en D1 Arkema en 2019-2020 avec un maintien à la clé, 11 cette année… La numéro 2 est incontournable dans son club.

À lire aussi : La fiche de Magou Doucouré

L’avis d’Amandine Miquel. Ses qualités : « C’est une machine de guerre. C’est la latérale droite de l’avenir. Je la vois aller au très haut niveau. Défensivement, c’est très propre, très forte dans les duels. »
Ses points de progression : « Elle peut perfectionner l’allant offensif, les relances, dédoubler plus souvent. Elle peut encore s’améliorer sur les centres. »

Kessya Bussy (Attaque, 13 matchs en D1, 19 ans)

Kessya Bussy et Magou Doucouré. ©Instagram Kessya Bussy
Kessya Bussy et Magou Doucouré. Photo © Instagram Kessya Bussy

Arrivée en provenance d’Orléans auréolée d’un titre de championne d’Europe acquis avec la France, la jeune attaquante polyvalente peut jouer dans l’axe ou dans les couloirs et avait plus de 35 matchs de D2 à son actif en arrivant dans l’élite.

À lire aussi : La fiche de Kessya Bussy

L’avis d’Amandine Miquel. Ses qualités : « Elle va être très forte. Déjà, elle a une bonne vision du jeu, elle est très rapide mais elle est aussi assez technique. »
Ses points de progression : « Elle doit gagner sur le plan physique, en termes de gabarit et elle manque aussi un peu de confiance encore. »

Océane Deslandes (Défense, 12 matchs en D1, 20 ans)

La défenseure est un visage bien connu du côté de Reims. ©Instagram Océane Deslandes
La défenseure est un visage bien connu du côté de Reims. Photo © Instagram Océane Deslandes

Dernière des quatre rémoises convoquées en équipe de France U23 et présentées par Amandine Miquel : Océane Deslandes. Il est possible d’avoir 20 ans, d’être titulaire en défense centrale en D1 Arkema, d’avoir connu un titre de championne de D2 avec son club et des sélections en équipe de France jeunes. Demandez à Océane Deslandes qui combine caractère et qualités balle au pied.

À lire aussi : La fiche d’Océane Deslandes

L’avis d’Amandine Miquel. Ses qualités : « C’est une très bonne centrale, elle assure bien la relance et sait casser des lignes. Elle est aussi relativement rapide, alors qu’elle était latérale par le passé. Et elle est déjà solide physiquement. »
Ses points de progression : « Elle peut gagner sur le plan du leadership. Elle n’ose pas encore trop. Mais pour moi, Océane a les qualités pour commander une équipe en plus de mener sa défense. »

Jérôme Flury 

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P