L'actu Ligue des champions, Les notes

Les notes de Lyon après la victoire en C1 contre Brondby

Les notes de Lyon après sa victoire contre Brondby en C1

Voici les notes de Lyon après sa victoire contre Brondby en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions (1-3) mercredi. Comme lors du match aller, Nikita Parris et Melvine Mallard ont sonné le réveil lyonnais.

Sarah Bouhaddi (3,5) : Si la gardienne de l’OL n’avait été que peu sollicitée lors du match aller, elle a encaissé son premier but sur le seul tir cadré de Brondby (11e). Trop avancée, la Française s’est fait surprendre par une frappe lointaine de l’attaquante Christiansen. Bouhaddi a bien touché le ballon du bout des gants, mais elle n’a pu l’empêcher de rentrer dans le but. L’OL n’avait plus encaissé un but en huitièmes de finale de la Ligue des champions depuis la saison 2015-2016. C’était lors d’une victoire (3-1) contre l’Atlético de Madrid.

Wendie Renard (6): Après l’ouverture du score rapide des Danoises, la capitaine lyonnaise a souvent été recherchée sur les coup de pieds arrêtés pour débloquer la situation. Un grand classique coté lyonnais qui n’a cependant pas payé ce mercredi. Ses reprises de la tête (8e) ou du pied (15e) ont frôlé les montants. C’est finalement sur penalty que viendra son but (50e). Par ailleurs, elle devient la joueuse la plus capée en Ligue des Championnes avec 70 apparitions.

Kadeisha Buchanan (5,5) : Face à une équipe de Brondby souvent regroupée dans sa moitié de terrain, l’internationale canadienne a su contenir les rares contre-attaques danoises par sa vitesse et son bon positionnement.

À lire aussi : Le tableau de la Ligue des championnes

Janice Cayman (5) : C’est une première titularisation de la saison en demi-teinte pour l’arrière lyonnaise. En manque de temps de jeu cette saison (seulement deux apparitions face à la Juventus), elle a donné l’impression d’être en manque de repères aussi bien défensivement qu’offensivement. Plus à l’aise en seconde mi-temps, elle trouve le poteau sur une belle reprise de l’intérieur du pied gauche (65e).

Sakina Karchaoui (6,5): La latérale lyonnaise ne faisait pas partie du onze de départ aligné par Jean-Luc Vasseur. Un repos de courte durée pour Sakina Karchaoui qui est entrée en jeu dès la 11 minute. Elle a remplacé Selma Bacha qui s’est blessée à la cheville sur l’action du but de Brondby. Une position de latérale gauche plus habituelle que celle qu’elle a occupée lors du match aller. L’internationale tricolore s’est montré plus solide défensivement et souvent dangereuse lors de ses montées offensives. À l’image du le centre amenant le but de Nikita Parris (32e).

Damaris Egurrola (6) : La jeune recrue espagnole a montré de belles choses pour sa première titularisation sous les couleurs lyonnaises. Positionnée au coeur d’un milieu à trois en remplacement de Saki Kumagai, Egurrola a été la joueuse la plus juste techniquement dans ce secteur. Malgré une baisse d’intensité au fil du match, elle a affiché un potentiel interessant pour le futur.

À lire aussi : Le film du match entre l’OL et Brondby

Dzsenifer Marozsan (5) : Dans les matchs où Lyon est en difficulté, Marozsan connait la recette pour mettre le danger près de la cage adverse : les coups de pieds arrêtés. Avec 14 corners et 9 coup francs, l’Allemande a souvent trouvé la tête de sa capitaine Wendie Renard. Cependant sans grand danger pour la gardienne danoise. Malgré un bel enchainement contrôle- frappe à l’intérieur de la surface, Marozsan n’a pas réussi à imprimer sa justesse technique qu’on lui connait.

Melvin Malard (6,5) : Son surnom ne fait plus aucun doute : « Madame Ligue des Championnes ». Si la jeune attaquante n’a marqué qu’un seul but en championnat, la compétition européenne semble lui donner des ailes. Elle y passe de statut de joker à celui de serial buteuse. Après quelques tentatives infructueuses, elle a marqué le second but rhodanien d’une frappe sans contrôle du pied gauche (42e). La joueuse de 20 ans a inscrit son quatrième but en quatre matches de Coupe d’Europe.

Delphine Cascarino (6) : Absente lors de la première rencontre entre l’OL et Brondby (blessure), Delphine Cascarino retrouvait aujourd’hui une place de titulaire sur le flanc droite de l’attaque. Elle a beaucoup tenté, parfois sans succès, mais sa percussion et ses dribbles chaloupés ont fait frissonner la défense. Elle est remplacée à la mi-temps par Catarina Macario.

À lire aussi : Toute l’actualité de la Ligue des championnes

Nikita Parris (8) : Comme lors de la première manche, Nikita Parris a ouvert le score. Permettant cette fois-ci aux Lyonnaises d’égaliser. Sur un long centre de Karchaoui, l’Anglaise était bien placée pour récupérer le ballon et fusiller la gardienne adverse (32e). Un but qui résume une nouvelle fois son match plein d’abnégation. Parris a multiplié les courses et les appels. Et ce tout en délivrant une passe décisive sur le but de Melvine Malard (42e).

Jean-Luc Vasseur (6) : Avec le retour d’Amandine Henry et de Delphine Cascarino, le coach lyonnais avait la possibilité d’aligner une équipe-type ou bien de faire tourner son effectif. Avec cinq changements lors du coup-d’envoi par rapport au match aller, le technicien lyonnais a choisi la seconde option. Il a ainsi offert du temps de jeu à des joueuses peu utilisées depuis le début de la saison comme Damaris Egurrola ou Janice Cayman.

Son équipe à su revenir au score grâce à l’entrée de Sakina Karchaoui et à l’efficacité impressionnante de Melvine Malard. Les Lyonnaises ont davantage maitrisé leur jeu et la rencontre. Il est vrai bien aidées par les entrées des habituelles titulaires comme Amel Majri, Amandine Henry ou encore Saki Kumagai. Avec la qualification en poche et cette large revue d’effectif, Jean-Luc Vasseur peut désormais préparer au mieux la rencontre décisive de samedi.

Clément Gauvin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P