À l'étranger, Super League, Présentation

Coupe de la ligue anglaise : Chelsea pour un doublé ou Bristol pour une surprise ?

Chelsea affronte Bristol en finale de la Conti Cup. ©James Boyes

La finale de la Coupe de la ligue anglaise, appelée « Conti Cup », oppose ce dimanche 14 mars le tenant du titre, Chelsea, en grande forme, à Bristol, qui est privé de sa capitaine et de son entraîneuse. Un match déséquilibré sur le papier.

Une finale se tient ce dimanche 14 mars ! Chelsea fait face à Bristol City au stade de Watford FC’s, le « Vicarage Road », situé dans le nord de Londres pour l’ultime rencontre de la Conti Cup 2021. Le coup d’envoi a lieu à 14h30 heure locale. Les championnes d’Angleterre et tenantes du titre de la compétition ont la faveur des pronostics mais Bristol compte bien défendre ses chances.

Chelsea, impressionnant tenant du titre

Chelsea enchaîne les matchs à un rythme effréné. Opposées cette semaine à l’Atletico Madrid en huitième de finale retour de Ligue des Championnes, les Anglaises ont obtenu un nul 1-1. Suffisant pour se qualifier pour le prochain tour après leur victoire à l’aller 2-0. Et hormis un surprenant faux-pas à domicile en février contre Brighton, les Londoniennes sont injouables cette saison.

À lire aussi : Le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des championnes

Sur la scène nationale, Chelsea a ainsi battu le record d’invincibilité en championnat avec 31 rencontres sans défaites. La semaine passée, c’est West Ham, en difficulté cette saison, qui a fait les frais de l’attaque londonienne. Sam Kerr ouvrait la marque sur une passe de Bethany England, avant que les deux joueuses n’inversent les rôles. Chelsea présente aussi une défense de fer avec 8 buts encaissés en 16 rencontres de championnat. L’équipe a éliminé Arsenal, Manchester City, Tottenham et West Ham pour rallier cette finale contre Bristol City.

Les derniers affrontements entre les deux clubs ont été à sens unique. Le 14 février, Chelsea allait s’imposer 5-0 à Bristol, avec des buts de Harder, Kerr, England et un doublé de Kirby. Et lors du match aller de championnat le 13 septembre, Chelsea a réalisé une performance sans précédent. Une victoire 9-0 avec neuf buteuses différentes qui avaient inscrit leur nom sur la feuille de score. Un fait inédit dans l’histoire du championnat. Emma Hayes prévient, son équipe a hâte de défendre son titre.

L’entraîneure enceinte de Bristol fera le déplacement

Sur le papier, Bristol City, 11e du championnat, avec 2 victoires en 15 rencontres, 57 buts encaissés et 9 points seulement au compteur, ne part donc pas favori. Il a éliminé Leicester et Aston Villa sur la route de la finale. Mais le club vient de quitter la place de lanterne rouge en championnat en décrochant 7 points sur ses trois dernières rencontres. Face à Reading lundi 8 mars, Bristol l’a emporté 3-2 en fin de partie, une victoire cruciale.

L’équipe est aujourd’hui dirigée par Matt Beard, depuis que Tanya Oxtoby, entraîneuse habituelle, est en congé maternité. Cette dernière sera présente au stade ce dimanche. « C’est important pour les joueuses de voir Tanya », a expliqué Beard. « Elle est à deux semaines d’accoucher. Cela fait deux mois que je suis là et que les joueuses ne l’ont pas vue. »

« Allons le faire pour Jas ! »

Gemma Evans, défenseure de Bristol, à propos de Jas Matthews, capitaine emblématique du club mais actuellement blessée.

« Ce sera bien pour tout le monde de la voir et elle mérite d’être là car elle a fait la plus grande part du travail pour que l’équipe arrive jusqu’ici », a considéré Matt Beard. Une autre absence importante est à signaler côté Bristol : celle de la capitaine Jas Matthews. Celle-ci est en effet blessée au pied. « Ce que j’ai répété toute la semaine c’est « allons le faire pour Jas! »  » a lâché Gemma Evans, qui s’est distinguée en défense centrale lors de la dernière victoire de son équipe.

Un espoir qui porte le nom d’Ebony Salmon

Matt Beard s’est voulu optimiste à quelques heures de la finale : « La chose la plus importante dans le football est que si vous vous faites plaisir et que vous êtes confiants, vous pouvez tout accomplir. » « Ce groupe est prêt à se battre pour tout dans ce match. (…) Quand nous aurons des opportunités, nous devront les saisir. Il faudra être clinique sur ces situations. » Le coach Matt Beard espère tout particulièrement que la buteuse Ebony Salmon lancera son équipe sur la voie d’un succès inespéré.

File:Ebony Salmon Lewes FC Women 1 Bristol City Women 3 Conti Cup 18 11  2020-259 (50622484092).jpg - Wikimedia Commons
Ebony Salmon, à droite, en novembre dernier, déjà en Conti Cup. ©James Boyes

L’attaquante anglaise de 20 ans, qui a débuté en sélection nationale en février contre l’Irlande du nord, a marqué le but de la victoire contre Reading lundi 8 mars. « Ebony est en feu actuellement (…) Sa vitesse est un grand danger et la dernière chose que vous souhaitez en tant que défenseure est de la voir arriver sur vous. Lundi, elle a montré un autre visage dans son jeu avec une passe décisive », a détaillé son coach en conférence de presse.

Ebony Salmon a également marqué quatre buts dans la Conti Cup. Un grand match de sa part pourrait aider Bristol City à décrocher un premier trophée national. « C’est une superbe joueuse et elle est destinée à un avenir radieux. Je suis certain qu’elle est aussi promise à de nombreux succès en équipe d’Angleterre. »

Une troisième finale pour Matt Beard

L’entraîneur de Bristol City sait que son équipe n’aura pas grand chose à perdre ce dimanche. « Nous ne sommes pas là pour faire de la figuration, nous voulons la gagner. Mais nous sommes réalistes et nous savons que nous faisons face à l’une des meilleures équipes, non seulement d’Angleterre mais aussi de la planète. » Matt Beard a déjà dirigé deux équipes en finale. La dernière fois, c’était avec West Ham, en 2019 en Coupe d’Angleterre. Son club s’était incliné 3-0 contre Manchester City.

Dès la finale achevée, les deux équipes se tourneront vers la suite : Chelsea est toujours premier du championnat et s’apprête à affronter Wolfsburg en quart de finale de Coupe d’Europe. Bristol City de son côté doit encore assurer son maintien.

Jérôme Flury
Photos : James Boyes

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P