lundi, septembre 20, 2021

Karchaoui et Henry positives et forfaits avec les Bleues

Les Lyonnaises Sakina Karchaoui et Amandine Henry ont été testées positives au Covid-19 samedi et seront donc forfaits pour le prochain rassemblement des Bleues qui doivent affronter l’Angleterre et les États-Unis.

Les cas positifs se multiplient à Lyon, et les forfaits aussi pour l’équipe de France. Déjà privée de plusieurs taulières telles que Wendie Renard, Amel Majri et Delphine Cascarino, toutes contaminées en début de semaine, Corinne Diacre va devoir faire sans Amandine Henry et Sakina Karchaoui. Deux joueuses qu’elle avait convoquées malgré le fait qu’elles soient cas contact.

L’OL a annoncé hier (samedi) dans un communiqué que quatre nouveau cas positifs sont à déplorer dans son effectif. Henry et Karchaoui en font partie et manqueront donc les matches amicaux face à l’Angleterre et les États-Unis les 9 et 13 avril prochains. Ces cas s’ajoutent aux six initiaux et au quatre annoncés un peu plus tôt dans la semaine, jeudi. Ce qui porte le total de personnes touchées à 14 en comptant les joueuses et le staff.

À lire aussi : La liste de Corinne Diacre

Samedi, le club rhodanien en a profité pour tancer la sélectionneuse eu égard à son choix d’intégrer les Fenottes dans sa liste. « Le club s’étonne que, malgré les nombreuses recommandations préalables à la divulgations des listes, certains sélectionneurs aient pu convoquer des joueuses de son effectif sans tenir compte de la situation extrêmement critique qui touche actuellement l’ensemble de son groupe professionnel. »

Le président de Lyon, Jean-Michel Aulas était déjà monté au créneau en conférence de presse mardi puis via son compte twitter dans la semaine pour défendre les intérêts de son équipe. En vain. Eugénie Le Sommer, elle, est toujours attendue à Clairefontaine.

Les explications de Diacre

Corinne Diacre a clarifié et renforcé sa prise de position jeudi en conférence de presse : « Je me suis surtout renseignée sur le protocole actuel. Je me suis rapprochée du docteur de l’équipe de France. Mais également de la commission médicale de la Fédération. Dans la mesure où les joueuses lyonnaises, après l’isolement de sept jours, pourront présenter un test négatif, il n’y avait aucune raison de se poser des questions ou de douter. »

Mickaël Duché
Photo © FFF

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P