Bundesliga, Résumé

Wolfsburg sauve sa saison en arrachant la Coupe d’Allemagne au Bayern Munich

Wolfsburg sauve sa saison en arrachant la Coupe d'Allemagne au Bayern Munich

Wolfsburg a remporté la finale de la Coupe d’Allemagne ce dimanche face au Bayern Munich (2-0) grâce à des buts d’Alexandra Popp et Ewa Pajor. C’est la huitième fois que le club soulève le trophée, ce qui constitue un record.

Wolfsburg s’acheminait vers une saison singulière, sans gloire ni titre, et donc très éloignée de ses standards. Le mythique club allemand devrait perdre sa couronne nationale, laquelle est solidement accrochée sur sa bannière depuis quatre ans. Le Bayern Munich lui avait donné une belle leçon à l’aller en championnat (4-1) et caracole en tête avec cinq points d’avance à un rythme infernal de 17 succès en 17 rencontres.

Sur la scène continentale, la situation n’est guère plus reluisante : Les Wolfsburgeoises ont été éliminées dès les quarts de finale par Chelsea. C’est la troisième fois de leur histoire seulement qu’elles n’accèderont pas au dernier carré. Pis, elles ont perdu les deux rencontres face au Blues dont une défaite historique à domicile (3-0).

À lire aussi : Les chiffres de la qualification de Chelsea contre Wolfsburg en C1

La finale de Coupe d’Allemagne représente traditionnellement une formalité pour le club de Basse-Saxe qui avait glané les six dernières éditions. Cette fois-ci, l’enjeu était tout autre. Il s’agissait dans un premier temps de réaffirmer sa supériorité outre-Rhin face à l’ennemi juré : Le Bayern Munich qui, lui, s’est hissé en demi-finale de la coupe d’Europe. Il convenait ensuite d’éviter une saison blanche, ce qui fait toujours tâche pour un club de cette trempe. Il fallait enfin remobiliser les troupes en vue de la fin de saison et de celles à venir.

Huitième coupe d’Allemagne, un record

Les joueuses de Stephan Lerch sont parvenues à remplir toutes les cases ce dimanche face à des Munichoises dépassées. Elles ont d’abord pris les devants par l’intermédiaire d’Alexandra Popp au quart d’heure de jeu (13e). Ewa Pajor profitait ensuite d’un moment d’apathie dans la défense bavaroise pour récompenser la belle première période de ses partenaires (45+2).

Le score n’a plus bougé et Wolfsburg a remporté une historique huitième coupe d’Allemagne, soit une de plus que Francfort et sept de plus que le Bayern. La bande à Engen a surtout montré que la fin de l’ère Wolfsburg n’avait pas sonné.

Mickaël Duché
Photo © Wolfsburg

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P