Résumé, L'actu des Bleues

Une équipe de France appliquée s’impose contre l’Angleterre

Baltimore a ouvert le score face à l'Angleterre ce 9 mars. ©Jérôme Flury

En ce vendredi 9 avril, la France recevait l’Angleterre pour une affiche amicale de prestige à Caen. Malgré de nombreuses absentes, l’équipe de France l’a emporté 3-1 après un match sérieux. Baltimore, Asseyi et Katoto sont les buteuses de ce succès bleu.

Les France-Angleterre sont toujours des affiches particulières, amicales ou non, encore plus lorsqu’elles se jouent à quelques mois d’un championnat d’Europe dont les deux équipes font partie des favorites. En ce 9 avril, à l’issue d’une rencontre animée, les Françaises se sont imposées 3-1. Les Bleues de Corinne Diacre, privées de plusieurs cadres, ont fait preuve d’une grande concentration pour l’emporter.

En début de rencontre, malgré de premières percées de Baltimore, c’est l’équipe d’Angleterre qui met le pied sur le ballon. Le match est comme prévu très disputé et après plusieurs coup-francs en faveur des visiteuses, celles-ci obtiennent un premier tir cadré à la 13e minute. Le milieu français n’est pas en contrôle du jeu, notamment Ella Palis, qui est titulaire pour la première fois, mais encore tendre dans les premières minutes.

Le match bascule à la demi-heure de jeu

La France commence alors peu à peu à gagner du terrain mais le jeu se limite encore à des ballons longs. Une avancée de Katoto, une frappe non cadrée de Diani… Si les Anglaises gardent globalement le contrôle de la partie, elles ne trouvent pas de solutions. Les Françaises piquent à plusieurs reprises, notamment grâce à une Diani toujours aussi puissante.

Après plusieurs sorties manquées sur coup franc et corner, la gardienne anglaise fait preuve de fébrilité. Baltimore qui a permuté à droite, réalise une belle frappe cadrée. La pression semble se rapprocher alors que les Françaises font preuve d’un bon placement défensif. Plusieurs hors-jeu britanniques sont signalés et un but est refusé à la 31e. Moins d’une minute plus tard, après un excellent travail de Diani sur la droite, celle-ci trouve… Baltimore revenue à gauche, qui ouvre le score.

Les Françaises sont concentrées, le schéma tactique respecté dans cette formation du soir en 4-4-2. Peyraud-Magnin s’illustre également à plusieurs reprises, stoppant notamment des incursions de Parris. De l’autre côté du terrain, même si Gauvin reste en échec, la France conserve son avantage à la pause.

Des penalties de chaque côté

En deuxième période, malgré une bonne entrée en matière des Anglaises, les visiteuses se trouvant et combinant notamment dans la surface française, elles craquent à nouveau. Les Bleues récupèrent la balle plus haut sur le terrain avec une Ella Palis toujours très présente au milieu, malgré quelques fautes.

Si la gardienne anglaise effectue un bel arrêt sur un tir à la 60e de Katoto, elle cède une deuxième fois de la soirée sur le penalty d’Asseyi pour une faute sur Elisa De Almeida, montée aux avants-postes. Le break est fait à l’heure de jeu.

La défense française ne reste pas toujours sereine en l’absence de Renard. Le duo De Almeida-Tounkara tenait bon face à de remuantes anglaises, avant de concéder un penalty également à moins d’un quart d’heure de la fin de la partie. Celui-ci est transformé par Kirby et les Anglaises poussent alors très fort mais sont punies par un dernier but de Katoto. La France a mérité ce succès 3-1 malgré quelques frayeurs en fin de match.

Jérôme Flury

4 commentaires

  1. […] les chiffres à retenir de la victoire de l’équipe de France qui a livré une prestation majuscule vendredi face à l’Angleterre (3-1). Le groupe était assez jeune et inexpérimenté, les Parisiennes Sandy Baltimore et […]

  2. […] à la cheville vendredi lors de la victoire (3-1) face à l’Angleterre, Valérie Gauvin a posté un message rassurant sur les réseaux sociaux dimanche à propos de sa […]

  3. […] Bleues avaient fait forte impression vendredi en dominant l’Angleterre (3-1) avec la manière. L’affaire sera encore plus compliquée ce mardi face aux Américaines, […]

  4. […] de France se méfiaient, à juste titre de ce match amical contre les Etats-Unis. Et cela malgré leur bon match contre l’Angleterre quelques jours plus tôt. Privées de nombreuses joueuses, tandis que leurs adversaires du soir étaient avec leurs […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P