Record, NWSL

Trinity Rodman, plus jeune américaine à marquer en NWSL

Trinity Rodman, plus jeune buteuse américaine de l'histoire de la NWSL

À seulement 18 ans, Trinity Rodman est devenue samedi la plus jeune joueuse américaine à marquer un but lors d’un match de NWSL, le championnat nord-américain.

Âgée de seulement 18 ans et 325 jours, Trinity Rodman n’a pas attendu bien longtemps pour marquer son premier but en professionnel avec le Washington Spirit. La fille du basketteur Dennis Rodman a frappé dès son premier match samedi face à North Carolina, devenant ainsi la plus jeune buteuse américaine du championnat national.

À lire aussi : Megan Rapinoe se réjouit du report des JO à 2021

Entrée en jeu cinq minutes avant son but (60e), Trinity Rodman n’a pas pu empêcher la défaite de son équipe (2-3) lors de la première journée de Challenge Cup mais elle a montré toute l’étendue de son talent. Lancée dans la profondeur par une ouverture de 50 mètres, la jeune attaquante a réalisé un contrôle de la cuisse parfait avant d’ajuster la gardienne adverse avec une facilité déconcertante.

Ce record de précocité s’explique en partie par le fait que Trinity Rodman n’a pas terminé son cursus universitaire et a décidé de se lancer directement dans le grand bain de la NWSL. Sa dernière année de fac avait d’ailleurs été annulée à cause du Covid-19. Elle avait alors été draftée en deuxième position par la franchise de Washington le 13 janvier. Signe que son potentiel est bien connu outre-Atlantique.

Le record absolu détenu par Ellie Carpenter

La Californienne de naissance, qui a déjà marqué l’histoire de son pays, n’en est qu’aux balbutiements de sa carrière. Elle qui rêve d’écrire sa propre légende sans être prisonnière de son nom et des exploits de son illustre père sait ce qui lui reste à faire. Quoi qu’il en soit, elle est présentée comme l’une des joueuses les plus prometteuses de sa génération.

Elle n’est pas passée loin d’être la plus jeune buteuse de l’histoire du championnat nord-américain toutes nationalités confondues. Cela s’est joué à quelque 300 jours. Avant elle, l’actuelle lyonnaise Ellie Carpenter avait inscrit son premier but à 18 ans et 22 jours. Ironie du sort, l’Australienne l’avait face au Washington Spirit.

Mickaël Duché
Photo © Instagram Trinity Rodman

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P