mercredi, octobre 27, 2021

D1 (J19) : Bordeaux quasi européen, Reims et Guingamp costauds

Les premières rencontres de la 19e journée de championnat ont débouché sur des résultats logiques ce samedi 17 avril 2021. Les équipes mieux classées ont tenu leur rang, même si les matchs ont été globalement disputés.

Reims en feu

Plus personne n’arrête le Stade de Reims ! Le club vit une saison qui s’avère époustouflante et signe un 5e succès en six rencontres. Après un mois de mars qui leur avait offert trois réceptions et un déplacement concluant à Montpellier (4-0) début avril, les Rémoises ont encore régalé à la maison, grâce à Melissa Herrera. La joueuse du mois en championnat est décisive dans le premier quart d’heure. Elle perfore la défense sur son côté droit et frappe au but. Le tir est touché par la dijonnaise Noémie Carage et trompe sa gardienne. À la 30e minute, une autre Mélissa se montre efficace, Mélissa Gomes inscrivant son 10e but de la saison pour Reims (2-0).

Le classement de D1 Arkema

Le score est réduit avant la pause par Dijon, Magou Doucouré prenant à contre-pied Phallon Tullis-Joyce sur un centre adverse. Le ballon tape le poteau et retombe dans les pieds de Désiré Oparanozie qui n’a plus qu’à conclure. C’est un quatrième but en championnat pour l’attaquante, qui n’avait jusqu’ici que marqué dans des rencontres qui s’étaient conclues en victoires pour Dijon. Mais Reims est trop fort, s’impose 2-1 et grimpe provisoirement à une inattendue 6e place au classement. Avec la 4e meilleure attaque de D1 Arkema. Dijon reste 8e avec 23 points.

Bordeaux y est presque

Les Bordelaises, qui retrouvaient une équipe très offensive avec le retour de Shaw, ont accompli leur mission. Avec quelques absences de taille (Cascarino démarrant sur le banc, Bilbault blessée), Bordeaux a ouvert le score en première période, puis a tenu bon face à une équipe de Soyaux en manque cruel de points. Les locales n’ont pas démérité mais courent après un but et une victoire depuis le 6 février (1-0 à Issy). Les visiteuses se sont mises définitivement à l’abri à la 70 et l’emportent finalement 2-0 grâce à un penalty de Shaw qui rejoint Katoto en tête du classement des buteuses.

Bordeaux est plus que jamais sur le podium, comptant désormais 41 points. Seul le Paris FC peut encore priver le club d’une première participation à la Ligue des championnes. Mais il faudrait pour cela un sacré concours de circonstances : que le Paris FC gagne tous ses matchs à venir… et que Bordeaux n’en gagne aucun. Un succès dans l’affiche contre Montpellier le 8 mai prochain et les Bordelaises pourront définitivement composter leur ticket pour l’Europe.

Guingamp sérieux

Les Bretonnes, qui avaient connu plusieurs saisons compliquées, finissent bien ce championnat. Avec seulement 2 défaites sur les 12 derniers matchs, Guingamp a encore une fois fait preuve d’une solidité défensive retrouvée (0 buts encaissés en 5 rencontres, toutes compétitions confondues). Le club trouvant l’ouverture par l’intermédiaire de la star locale Faustine Robert (10e but de la saison).

La joueuse ne s’arrête pas en si bon chemin, parachevant le résultat positif de son équipe en marquant sur penalty à la 79e. Le deuxième doublé de la saison d’une joueuse de 26 ans au sommet de son art. Du côté de Fleury, Céline Chatelain écope d’un deuxième jaune synonyme d’exclusion sur l’action. Le club reste 9e mais se rapproche paradoxalement du maintien officiel, conservant 12 points d’avance provisoirement sur Issy. Les deux équipes s’affrontent le 22 mai, en avant dernière journée.

Montpellier sans pitié

Dans le dernier match de l’après-midi, les Montpelliéraines se sont montrées intransigeantes avec le GPSO 92 Issy. Si les locales avaient besoin de points et pouvaient espérer inquiéter une équipe de Montpellier qui venait de prendre 4 pions sur son terrain par Reims, les visiteuses ne l’ont pas entendu de cette oreille. Lena Petermann puis Mary Fowler permettent au MHSC de faire le break avant la pause.

En seconde période, Issy se retrouve à 10 après l’exclusion, pour un deuxième jaune, de Roselord Borgella. Les Montpelliéraines corsent l’addition à quelques minutes de la fin du match, 3-0. C’est Elisa De Almeida qui clôt la marque.

Jérôme Flury
Photo © Laura Pestel

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P