L'actu Ligue des champions, Retour sur

Ligue des championnes : Chelsea-Bayern, un match si symbolique

Chelsea-Bayern, une affiche symbolique

Les championnes d’Angleterre, Chelsea, s’apprêtent à affronter le Bayern Munich en demi-finale de Coupe d’Europe. Une affiche de prestige, entre deux équipes qui s’étaient affrontés dans cette compétition en 2017. À l’époque, les Anglaises avaient déjoué les pronostics. Cette fois, elles partent peut-être favorites.

11 octobre 2017. Le Bayern Munich vient de battre Chelsea en seizièmes de finale retour de Ligue des championnes. Mais cette victoire 2-1, obtenue dans le dernier quart d’heure, ne suffit pas. Le but marqué par l’incontournable Fran Kirby à la 60e suffit en effet à qualifier les visiteuses. Chelsea l’avait en effet emporté 1-0 au match aller, ouvrant le score après seulement dix minutes, à la surprise des observateurs.

2017 : une victoire référence pour Chelsea

Chelsea passe ce tour qui s’annonçait redoutable et ce match sert de déclic pour les joueuses. « Nous avons envoyé un signal fort aux autres équipes » reconnait alors le staff du club. Quatre ans plus tard, les deux adversaires s’apprêtent à se retrouver, dans le dernier carré de la compétition cette fois-ci. Une affiche particulière entre deux mastodontes européens.

À lire aussi : Kenza Dali : « L’Angleterre, c’est le pays du football »

Depuis cette élimination en seizièmes de finale, le Bayern n’a jamais été sorti avant les quarts sur la scène continentale. La demi-finale qui s’annonce sera leur deuxième en trois saisons. Chelsea de son côté était encore assez novice en 2017. Seuls deux parcours en coupe d’Europe, stoppés en 8e de finale en 2016 puis en 16e l’année suivante, contre la même équipe allemande de Wolfsburg. Une équipe que les londoniennes viennent de faire tomber pour la première fois de leur histoire cette saison.

À lire aussi : Ligue des championnes : Chelsea est-il armé pour l’Europe ?

Car la confrontation face au Bayern en 2017 a servi de déclencheur pour ce club désormais très ambitieux. Depuis cette prestation XXL, Chelsea a enchaîné trois qualifications pour les demi-finales européennes. Battu par Wolfsburg (5-1 au cumulé) en 2018 puis par l’Olympique Lyonnais (3-2) en 2019, Chelsea semble plus armé que jamais.

Une finale inédite

D’un côté, c’est un Bayern, composé encore essentiellement de joueuses allemandes et premier dans son championnat national mais ayant vu son écart fondre sur Wolfsburg, qui s’avance. L’équipe court après le titre de champion d’Allemagne depuis 2016, restant sur quatre places de vice-champion.

En face, c’est une myriade de stars internationales avec Harder (Danemark), Ann-Katrin Berger (Allemagne), Magdalena Eriksson (Suède), Ji So-Yun (Corée du sud), Maren Mjelde (Norvège). Sans oublier Sam Kerr (Australie), capable de faire franchir un pallier au club de Chelsea. Ou Melanie Leupolz, arrivée en provenance… du Bayern. Et une équipe qui a gagné championnat, coupe de la ligue et Community Shield en 2020.

L’affiche s’annonce alléchante et difficile à pronostiquer. Les Bavaroises s’avancent avec des arguments certains, et la meilleure attaque de la compétition cette saison pour l’instant. Mais Chelsea n’est pas en reste avec Kirby (4 buts), Kerr, Harder et England (3 buts chacune dans cette campagne) et une bonne défense (2 buts encaissés en 6 matchs). Le club anglais aura l’avantage de recevoir au retour.

Les deux clubs ne sont jamais parvenus en finale de la Ligue des championnes et le résultat de cette double confrontation, programmée les 25 avril et 2 mai, sera dans tous les cas unique.

Jérôme Flury
Photo © Jérôme Flury / Steffen Prößdorf

2 commentaires

  1. […] À lire aussi : Ligue des championnes : Chelsea-Bayern, un match si symbolique […]

  2. […] À lire aussi : Ligue des championnes : Chelsea-Bayern, un match si symbolique […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P