dimanche, octobre 17, 2021

Barcelone – PSG : vers un remake de l’édition 2017 ?

22 avril 2017 : Barcelone s’apprête à recevoir le PSG en demi-finale de Coupe d’Europe, après avoir renversé les suédoises de Rosenborg. Quatre ans plus tard, la situation n’est plus vraiment la même alors que les deux équipes vont se retrouver au même stade de la compétition.

Le leader du championnat d’Espagne face au leader du championnat de France. Et le vainqueur aura le plaisir d’affronter le gagnant du choc entre les deux équipes les mieux classées d’Allemagne et d’Angleterre pour décrocher une couronne européenne. Tout cela semble logique, mais pourtant, aucun de ces adversaires n’a déjà gagné la mythique Ligue des championnes. La confrontation entre Barcelone et le Paris Saint-Germain, qui vont se disputer à partir de dimanche un billet pour la finale de cette édition, semble être celle des « expérimentées » du plateau.

À lire aussi : Le PSG ne jouera pas sa demi-finale de Ligue des champions au Parc des Princes

En 2017 déjà le choc entre le club catalan et le PSG en demi-finale correspondait à des retrouvailles. L’année précédente, les Parisiennes avaient dominé le Barça sur un score de 1-0 au cumul des deux rencontres en quarts de finale. Les Franciliennes allaient ensuite tombé en demies contre Lyon.

Paris trop puissant en 2017

Lorsque le PSG se présente en 2017 contre Barcelone, c’est donc fort d’un passé récent déjà impressionnant en Europe. Les Espagnoles ne peuvent pas en dire autant : il s’agit de leur première demi-finale, pour leur cinquième campagne.

Ce 22 avril 2017, à Barcelone, le PSG fait le travail. Marie-Laure Delie ouvre le score, avant un but de Cristiane puis un autre de la pépite Shirley Cruz. À l’heure de jeu, l’avantage est conséquent. Les Barcelonaises ne pourront que sauver l’honneur à une minute du coup de sifflet, grâce à Bárbara Latorre. Au match retour, Sabrina Delannoy ouvre le score sur penalty à la 55e avant que sur un coup-franc, une joueuse du Barca ne dévie le ballon dans ses cages (2-0, 61e). 5-1 au cumul des deux rencontres, l’écart était trop grand.

Des retrouvailles pour Hamraoui

Lors des deux matchs, Grace Geyoro, Ashley Lawrence, Irène Paredes et la formidable Formiga étaient titulaires, ce qui pourrait être de nouveau le cas dimanche. Du côté du Barca, Jennifer Hermoso et Alexia Putellas étaient déjà là en attaque et Sandra Panos aux cages.

En revanche, pour Kheïra Hamraoui, ce seront de véritables retrouvailles avec son ancien club. La numéro 10 s’est imposée à Barcelone. Elle avait marqué le but décisif en quart de finale l’an dernier contre le rival de l’Atletico. Elle pourrait constituer une menace.

Deux géantes d’Europe

Les deux clubs sont des mastodontes de la scène européenne désormais. Barcelone affiche le troisième plus important coefficient UEFA du continent derrière l’OL et Wolfbsurg, tandis que Paris arrive quatrième. Barcelone a atteint la finale pour la première fois de son histoire en 2019, ne perdant en demi-finale la saison passée que sur la plus petite des marges contre Wolfsburg. Le PSG espère pour sa part retrouver la finale qu’il n’a plus connu depuis 2017.

Dans ses huit campagnes européennes précédentes, Barcelone est tombé contre cinq équipes. Arsenal et Bristol une fois, Wolfsburg deux fois, l’Olympique Lyonnais deux fois et le Paris Saint-Germain deux fois. Jamais deux sans trois ?

Jérôme Flury
Photo © Barcelone et Laura Pestel

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P