mardi, octobre 26, 2021

Le PSG tenu en échec par Barcelone en demi-finale aller de Ligue des championnes

Le PSG n’est pas parvenu à prendre le meilleur sur Barcelone en demi-finale aller de la Ligue des championnes ce dimanche 25 avril (1-1). Les équipes se séparent sur un score plutôt logique, Alana Cook ayant répondu à Jennifer Hermoso.

« Jenni, c’est une joueuse technique, une joueuse d’expérience, qui marque beaucoup de buts. On sait qu’on doit la surveiller ». Cristiane Endler ne croyait pas si bien dire en conférence de presse à la veille de la demi-finale contre Barcelone. La buteuse espagnole, servie par Aitana Bonmati, a trouvé le chemin des filets dès la 13e minute. Le match au sommet entre le PSG et le Barca démarrait donc tambour battant.

À lire aussi : La fiche de PSG-Barcelone

Les Parisiennes, qui alignaient un onze particulier en l’absence de Kadidiatou Diani, avec Ashley Lawrence en attaque et Alana Cook en défense, sont rapidement revenues au score. C’est la jeune Cook, bien présente sur un corner, qui a égalisé à la 22e minute.

Katoto trouve le poteau

Encore une fois, Cristiane Endler a réalisé un grand match, permettant aux siennes de garder espoir. Elle a multiplié les parades importantes alors que les Parisiennes montraient des limites sur la construction du jeu. Les visiteuses, elles, ont apporté beaucoup d’envie, récupérant des ballons assez haut. Les Parisiennes n’ont pas manqué pas de qualités techniques mais c’est bien Barcelone qui a conservé le pied sur le ballon.

Jennifer Hermoso est une menace constante, mais il en va de même pour Marie-Antoinette Katoto. L’attaquante parisienne a cependant manqué deux grosses occasions en fin de première période. À la 41e minute, elle a trouvé le poteau alors qu’elle semblait avoir fait le plus dur, sur une belle passe de Geyoro. C’est encore grâce à une interception de Geyoro et un contre éclair que Katoto se retrouva face à la gardienne à la 43e. Mais son tir n’est pas cadré.

Barcelone pressant jusqu’à la fin

La seconde période s’est révélée plus hachée, avec des fautes des deux côtés (41 coups de sifflet au total). Hermoso, qui n’a pas lésiné sur les efforts, montra des signes de faiblesse à 20 minutes du terme. Côté parisien, les joueuses ont tenté un peu plus, notamment par l’intermédiaire de Lawrence qui a multiplié les centres depuis son côté droit.

Les Barcelonaises ont continué à bien se trouver et à mettre une pression sur le camp français. Les changements intervenus dans le dernier quart d’heure, avec l’entrée de joueuses offensives de chaque côté – Oshoala pour le Barca et Bachmann pour Paris – n’ont rien changé.

La Nigériane a pourtant manqué une énorme occasion pour Barcelone, en ne parvenant pas à reprendre le ballon à quelques mètres des cages (77e). L’intensité physique n’a jamais faibli, de nombreuses joueuses ont même eu des crampes dans les derniers instants, comme Hamraoui, qui n’a pas terminé la rencontre.

Mais les Barcelonaises ont tenu jusqu’au bout et obtiennent au final un résultat favorable avec ce nul 1-1. Le Paris Saint-Germain devra accomplir un gros match au retour. Comme elles l’ont fait en quarts face à Lyon.

Jérôme Flury
Photo © Laura Pestel

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P